08 avril 2006

Souhait

Je range les tiroirs, je classe les papiers …le bidou est content, je ne bouge pas trop et ça vide la tête en même temps …

Au détour de vieilles cartes de Noël, une feuille … un texte écrit rapidement au dos d’une publicité …où avais-je lu ces mots, quand ? …

Ils me semblent tellement appropriés …


"Je vous souhaite d'aimer.

Je vous souhaite la folie de croire
que le monde peut être transformé
c'est à dire plus juste et plus fraternel.
Mais c'est en nous
que la flamme doit être ranimée.
Osons !

Je nous souhaite la vigilance
au milieu de la nuit
et la force de rêver.

Et si la clarté des étoiles
nous paraît encore lointaine,
je demande la force du souffle
qui conduit le coureur épuisé
à transmettre à d'autres le flambeau.

Peu importe si, parfois,
le genou fléchit et le coeur se serre.
Le feu est dans le ciel noir
où nous ranimons notre vaillance.
Le feu est en chacun de nous
comme un miroir
où nous nous reconnaissons
homme parmi les hommes."

Jean Ristat

2 Comments:

Anonymous mla said...

waouhh !!! Stéphanie, je n'imaginais pas que tu aimais ce genre de poème !!! Je viens souvent jeter un oeil sur ton blog, (en cati-mini) et jusqu'à maintenant je n'avais jamais osé y laisser de trace, mais là c'est vraiment "trop beau" !!! Je suis sûre que ta Mamounette, elle aussi, aura trouvé cet article à son goût !!! En tous cas, je te souhaite (moi-aussi) d'aimer ...

09 avril, 2006 21:30  
Blogger Gabbel said...

Et pourtant ...ce poème me parle énormément ...
Je me suis rappelée du lieu où je l'avais trouvé ....dans la salle d'attente de ma dentiste ...
Oh oui, j’aime et je le souhaite à chaque personne de passage ici …
(Merci de ton petit mot …je suis heureuse de tes visites même en catimini)

09 avril, 2006 23:16  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F