18 juin 2006

Le jardin se dévoile (1)

Je ne vous mentais pas quand je vous disais que le potager était devenu un vrai fouillis …
Explication : Notre propriétaire est, comme vous l’avez certainement remarqué, une passionnée de botanique.
Lors de la rénovation de la longère que nous habitons (la maison est du XVIème tout de même), elle a aussi réaménagé le jardin.
Seulement voilà, le jardin n’est pas petit et les plantes ça coûte cher alors près du potager où poussaient fraises, poireaux, fenouil, artichauts et j’en passe, elle a ouvert une pouponnière et comme elle est très douée, les boutures ont rapidement pris.
Elle a ainsi multiplié des hibiscus, des buis, des pêchés, des saules tortueux, des rosiers, des camélias, des weigelias, des seringats …. Je m’arrête là car je ne connais pas tous les noms.
Elle a en utilisé une partie pour faire la magnifique haie d’où proviennent la plupart de mes clichés et le reste …. Le reste a poussé à tout va … les arbrisseaux sont devenus arbres, buissons … et me voilà avec un capharnaüm sans nom ….
En plus, la maison étant louée et l’âge arrivant, ils ne viennent plus s’occuper du potager … vive la jungle !
Je vais de temps en temps essayer d'y faire un tour (bonjour le gratteron !) et c’est ainsi que je découvre encore des petites merveilles en pleine floraison comme ces fleurs oranges ou ces blanches.
J’ai malheureusement raté l’explosion du pavot - j'étais en Belgique - … mais je vais récolter ses graines et les semer ailleurs …que nous puissions au moins en profiter l’année prochaine !
Il faudra certainement trouver une solution à cet envahissement … le proprio a bien parlé de tout retourner mais ça me brise le cœur de savoir toutes ces plantes perdues … si il se décide un jour, promis, je fais journée porte ouverte la veille et tout le monde viendra se servir avant le massacre ! ;-)
En attendant, la floraison printemps-été me permet de découvrir quelques nouveautés ….

(à suivre)

7 Comments:

Anonymous Thierry said...

Malgré ce capharnaüm, on dirait qu'il reste encore beaucoup de place autour, non ?
Peut-être qu'un simple défrichage des hautes herbes suffirait à mettre ce massif en valeur...

18 juin, 2006 15:42  
Blogger Gabbel said...

Effectivement, il y a de la place mais le défrichage ne servirait qu'à mettre un imbroglio de pousses en tout genre en valeur et de plus cette partie du jardin est cachée à la vue de tous ...
Mettre de la pelouse partout et garder quelques arbres serait une idée, nous pourrions profiter d'un peu d'ombre en fin de journée sous les pommiers.

18 juin, 2006 16:22  
Anonymous Noisette said...

pas évident à faire le tris là-dedans ! Bon courage...

19 juin, 2006 09:57  
Anonymous xtof said...

l'année prochaine je viens faire un week-end jardinage si tu veux... ;-) garde moi des jolies graines pour mon p'tit jardin lannionnais... l'idée d'y voir aussi pousser un fouilli me ravit... suis donc preneur de toutes les graines que tu trouves que je planterai au hasard... la nature fera le reste... ;-)

21 juin, 2006 23:22  
Blogger Gabbel said...

Si j'en crois les dires de ma proprio lors de son dernier passage ... l'année prochaine il n'y aura plus grand-chose !

22 juin, 2006 01:09  
Anonymous xtof said...

garde bien les graines alors cet été! suis preneur!!! ces fleurs sont trop rares et sublimes!!!

22 juin, 2006 22:38  
Anonymous Mamitoucépastout said...

Bon...bin je passe commande...je dirais un peu de tout : seringat, tritomas, sauge de graham, hibiscus, arums, weigelas, fleurs particulières du bord d'étang, sauge bleue,delospermas, pavot,...et ..heu... non merci pas de gratteron; Vous livrez à domicile?

23 juin, 2006 11:20  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F