06 décembre 2006

Merci

Récemment, j’ai reçu une lettre de Saint-Nicolas (ben, oui il ne fait pas qu’en recevoir, il en écrit aussi) pour me signaler que cette année il ne passera pas ; Restriction budgétaire, compression de personnel, restructuration…
Mais ça c’était le Saint français, donc il compte un peu pour du beurre car j’ai bien l’impression que mis à part dans le nord on ne le fête pas beaucoup dans le reste de la France. Du coup, entendant cela, Saint-Nicolas belge m’a envoyé un petit colis…


Evidemment personne n’est oublié !

En Belgique, c’est une fête importante pour les enfants ; on commençait dès novembre à collectionner les catalogue de jouets pour ensuite faire des découpages, des collages et envoyer le tout au grand Saint (faudrait pas qu’il se trompe sur la couleur de la voiture de Barbie !), on allait le voir dans les supermarchés ("Dis Maman pourquoi Saint-Nicolas il était au GB ce matin et maintenant il est au Delhaize ? Comment il fait ?" … "Il a un hélicoptère qui va très vite" … et le pire c’est qu’on se contentait très bien de cette réponse).
Il nous rendait, aussi, visite à l’école et, d’une main tremblante, nous lui présentions avec respect les dessins confectionnés avec amour… d’ailleurs il m’a suivi jusqu’à mes 18 ans à l’école ! Jusqu’à la fin du collège, chaque 6 décembre, on trouvait sur le coin de notre banc une mandarine et un petit sachet de spéculoos.
Le spéculoos… le biscuit de la Saint-Nicolas par excellence ! Moi qui n’aime pas beaucoup les épices et encore moins la cannelle, c’est toujours un délice que de le tremper dans une tasse de café ou de le dévorer entre deux tranches de pain blanc frais et beurré.
Souvent le matin, quand les jours plus frais arrivent, le ciel est couleur feu. Quand on voyait ce ciel en allant à l’école, Maman me disait "C’est Saint-Nicolas qui cuit ses spéculoos".
La veille de son passage, on préparait un verre de lait et quelques biscuits près de la cheminée et une carotte pour son âne.
Oui, on l’aimait ce grand Saint mais on le craignait aussi … surtout son acolyte le Père Fouettard qui punissait les enfants désobéissants.
Je me souviens d’un jour où Maman avait été appelée par Tante R., elle se plaignait que D., filleul de Maman, se bagarrait souvent à l’école. Maman a noté les noms des enfants participant aux bagarres, attendu quelques instants puis elle a téléphoné à D., en posant un mouchoir sur le combiné du téléphone, se faisant passer pour Saint-Nicolas,
"J’ai appris que tu n’as pas été sage…. Et ne dis pas le contraire, je vois très bien de mon nuage quand tu te bats avec X et Y…".
Hihihi… D. est, paraît-il, passé par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et est devenu sage comme un agneau !
Aujourd’hui Nicolas semble relégué en bout de piste entre deux guirlandes de Noël qui arrivent de plus en plus tôt. Il est aussi bien jeune derrière sa barbe blanche et, avouons-le, il ne joue plus vraiment le jeu …mais avant … c’était la top classe ! Il avait des rides, une grosse voix, on recevait un bonbon et il prenait toujours bonne note de nos commandes.
Franchement quand vous voyez ces chaussures et la pose qu’il prend m’entourant de ses grandes mains gantées …c’est tout de même du haut niveau ! (d’ailleurs je suis certaine que c’était le vrai !)

Alors merci Saint-Nicolas pour cet envoi ! Ca ne m’étonne pas de toi car du plus loin que je me souvienne tu m’as toujours gâtée.

Je sais les soirées passées à créer des vêtements pour mes poupées, à tricoter des couvertures pour les landaus, à confectionner des robes pour mes Barbies (les copines ont été vertes le jour où elles ont vu l’unique cape en lamé or du marché !).

Merci pour cette poupée tant attendue et que je garde encore précieusement aujourd’hui.

Merci…
Aujourd’hui un peu ici et surtout là-bas les cheminées (même les fausses) vont résonner de vibrants "Merci Saint-Nicolas !

15 Comments:

Anonymous kopsi said...

Huuummm! Miam miam!!!

06 décembre, 2006 14:31  
Anonymous Saint Nicolas said...

Mais je récompense toujours les enfants sages même jusqu'en Bretagne.. j'ai l'oeil depuis mon nuage!

06 décembre, 2006 14:36  
Blogger Gabbel said...

- Kopsi > Y'a déjà quelques statuettes qui ont perdu la tête ! ;-)

Trop fort !! Après Micheline Dax, un message de Saint-Nicolas !!

06 décembre, 2006 16:33  
Anonymous raymonde said...

Micheline Dax c'était moi mais St-Nicholas, c'est pas moi ! Voilà, j'ai avoué. Au prochain à avouer...

06 décembre, 2006 18:05  
Blogger Gabbel said...

Oh fallait pas le dire Raymonde ...hihihi...
Pour Saint-Nicolas, je sais qui se cache derrière la barbe LOL !

06 décembre, 2006 20:01  
Anonymous raymonde said...

C'est pas mamicépatout par hasard...

06 décembre, 2006 20:03  
Anonymous gayou said...

ha nostalgie....moi aussi j' ai été sage

06 décembre, 2006 20:25  
Anonymous Thierry said...

J'arrive un peu tard pour te souhaiter une joyeuse Saint Nicolas !
Ton billet du jour rappelle tant de souvenirs au petit Lorrain que j'étais. En Lorraine, la Saint Nicolas était particulièrement bien fêtée, y compris dans les écoles : friandises, spectacle, etc. L'arrivée de Saint Nicolas, à la fin du grand spectacle qui était organisé pour les écoles de la ville où nous habitions, était le point culminant de la journée. S'il neigait à la sortie de la fête, ce qui arrivait assez souvent, nous entrions alors vraiment dans l'hiver. C'était le temps où les maisons commençaient à embaumer le parfum des oranges dont la peau, une fois retirée du fruit, chauffait doucement sur la cuisinière, le début des chocolats et des pains d'épices.
Partout ailleurs où je suis passé depuis, la Saint Nicolas n'est pas célébrée et n'évoque pas grand-chose, si ce n'est aux bouchers dont c'est le saint patron. Dommage...
Ton billet m'a fait un bien fou ! Merci beaucoup !

06 décembre, 2006 22:08  
Anonymous Saturnas said...

Je confirme ce que Thierry dit : en Lorraine (et en Alsace encore plus), la Saint Nicolas est une fête importante, parfois plus que pour Noël. Faut voir à Metz et Nancy les défillés de chars et le saint patron avec son accolyte armé de son fouet !
Etant petit, je redoutais son passage à la maison, en général il m'apportait plein de bonbons mais je me souviens qu'un jour il m'a traîné jusqu'en bas du village (je me demande si j'ai pas rêvé cette scène). J'ai une copine qui se déguise encore en St Nicolas (avec une bonne voix grave, elle est crédible) et je l'ai accompagné en père fouetard dans une école, c'était marrant (je crois que je suis trop gentil pour faire peur aux enfants !).
Je m'étonne qu'en Bretagne, Saint Nicolas soit présent, c'est plutôt une fête du Benelux et d'Allemagne. Bottons le père Noël hors de France !

07 décembre, 2006 08:27  
Anonymous Daphy said...

Eh oui, Saint Nicolas. Moi, ca me rappelle mon nord où j'ai vécu les dix premières années de ma vie et c'est vrai que dans le sud (maintenant, je vis à Toulouse) ce n'est pas du tout feté... Et c'est vraiment dommage !! C'était vraiment en avant goût de Noel !!!

07 décembre, 2006 13:57  
Anonymous dieudeschats said...

Wouah, t'as dû être vachement sage cette année pour mériter tout ça !!

Ta note m'a remué plein de souvenirs... c'était tout pareil chez nous ! Sauf qu'on laissait plutôt un verre de *vin* à St-Nicolas ;)

07 décembre, 2006 16:07  
Blogger Gabbel said...

- Gayou > Oh Gayou je suis contente que tu passes ici ! Depuis la mort du disque dur j’avais perdu la trace de ton blog !
- Thierry > Oh oui le parfum des oranges ! M’en vais en acheter et les piquer de clous de girofles !
J’ai toujours trouvé ça rigolo : Saint-Nicolas patron des enfants et des bouchers … un peu gore même :-)
- Saturnas > Il n’est pas fêté en Bretagne où alors juste dans une maison dans un village perdu dans les Côtes d’Armor :-)
- Daphy > Bienvenue ! Je crois que Saint-Nicolas a trop chaud dans le sud ;-)
- Déesse > Huhuhu le lait c’était pour Nicolas mais pour Papa Noël, comme il faisait plus froid dehors il avait droit à un petit verre de liqueur d’avocat ;op

08 décembre, 2006 14:29  
Anonymous Nanoo said...

Ben chez nous, il va passer le 17, Saint Nicholas!! Et je prépare pleins de sablés rien que pour sa venue!!! C'est qu'il est vieux!!!! Faudrait pas qu'il nous fasse une petite faiblesse à la maison!!
J'aime bien les photos souvenirs!!! Et ton saint Nicholas, on dirait un roi mage!!! Trop fort!

08 décembre, 2006 16:17  
Blogger Beo said...

Ce n'est pas dans mes traditions, par contre en Suisse la St-Nicolas est bien soulignée dans les villes Catholiques. Surtout à Fribourg ;)

Dis: c'est quoi dans les petits ronds jaunes, roses ???

08 décembre, 2006 18:12  
Blogger Gabbel said...

- Nanoo > Wouai il avait trop la classe !
- Beo > Ce sont des bonbons qu’on appelle « hosties » il y a une poudre un peu acide à l’intérieur.

10 décembre, 2006 16:40  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F