02 février 2007

Prenez une feuille de papier !


Je vous avais promis une interro sur Poirot aujourd’hui mais comme tous bons élèves qui se respectent, vous allez subir mon humeur du jour : joueuse.
Mon amoureux est amoureux de … moi mais aussi de la langue française, ce qui me vaut régulièrement la découverte de nouveaux mots.
Alors si vous êtes d’accord pour vous prêter au jeu sans tricher, je vais vous en proposer 5 que j'aime beaucoup.
Le but ne sera pas de découvrir leur définition mais de l’inventer ! C’est plus rigolo !
Ne baissez pas les bras tout de suite, je ne demande pas une définition de 15 lignes… rappelez-vous les plus courtes sont parfois les meilleures.
Vous avez jusqu’à dimanche minuit pour les soumettre dans les commentaires.
Comme je suis magnanime et pas totalitaire, je ne vais pas être seule juge.
Dès lundi, ce sera à vous de me dire celles que vous avez préférées, mais cette fois-ci sur mon e-mail (qui se trouve dans mon profil à droite) afin de ne pas influencer les votes.
Vous pouvez m'envoyer vos votes jusqu'à lundi minuit, le résultat sera donné mardi.
J’espère sincèrement que vous serez plus nombreux que lors du dernier concours…
Allez, comme dirait Dany : « trêve de blabla, trêve de blabla », voici les 5 mots :

- Tragus
- Eminence thénar
- Hypostrophe
- Prolepse
- Blanc d’Espagne

Lâchez-vous !


Edit > Pour ceux qui ont du mal à suivre :
- Donnez, dans les commentaires, votre propre définition des mots ci-dessus (si vous connaissez l'un des mots ce n'est pas grave, inventez ! Mais pour votre fierté, vous pouvez indiquer entre parenthèses que vous le connaissez :-p ). Vous avez jusqu'à dimanche minuit.
- Choisissez les 5 meilleures en votant et en m'envoyant votre choix sur mon e-mail (l'adresse est dans mon profil) et ce jusqu'à lundi minuit.
Même si vous n'avez pas participé au jeu, vous pouvez voter :-)
- Résultat mardi !

18 Comments:

Anonymous speedy80 said...

oh chic chic chic, un concours original! vais m'y mettre déjà aujourd'hui! merci Gabbel ;-)

02 février, 2007 14:11  
Blogger Regardeuse said...

GABBEEEEEEL !!!!!! tu pouvais pas tomber amoureuse d'un inculte ? C'est pas c'qui manque pourtant !! flûte !

02 février, 2007 20:26  
Blogger Gabbel said...

Speedy > J'ai hâte de voir le résultat ! :-)
Regadeuse > Ben désolée d'être amoureuse d'une perle ;-p

02 février, 2007 21:40  
Blogger Regardeuse said...

Gabbel, tu es aussi une perle. Je suis juste terriblement vexée, humiliée, anéantie ne se savoir relever le défi ;-)

02 février, 2007 22:06  
Anonymous raymonde said...

Ce sont de vrais mots ça ? Bizarre, mais je vais essayer.

Si je résume : je mets la définition (pure invention) ici et lundi, je t'envoie par mail la définition que je préfère pour chacun des cinq mots. C'est ça ?
A+

03 février, 2007 03:10  
Anonymous raymonde avec un masque said...

Tragus : n.m. Personne de sexe masculin aimant draguer les personnes de sexe opposé. Don Juan et Casanova se targuaient avec raison d'être des tragus.

Éminence thénar : n.f. Glande située dans le cerveau, près de l'éminence grise. Sert au chant classique. Ex. : il a une voix de thénar.

Hypostrophe : n.f. Très courte phrase. Ex. : il ment.

Prolepse : adj. désignant la propension à faire du lipsing.

Blanc d'Espagne : n.m. Vin d'Espagne très doux dont le goût se rapproche de l'eau. Le prix est habituellement très abordable.

03 février, 2007 04:26  
Anonymous Mamitoucépatout said...

TRAGUS : le nouveau nom qui sera donné au futur transport en commun bruxellois et qui ne sera ni un TRAm, ni un bUS, le G représentant le génie de l'inventeur du mot et du début de son nom G.

EMINENCE THENAR : Grand Maître de la Confrérie du THE au NARcisse.

HYPOSTROPHE : Une apostrophe ayant abusé de la bouteille, d'ou : HYP!! OSTROPHE.

PROLEPSE : Vétérinaire spécialisé, donc un PRO, de la lèpre du serpent ce qui donne: PRO LEP(re)SE(rpent)

BLANC D'ESPAGNE : animal albinos dont on fit la découverte pour la première fois en territoire espagnol.
(En fait je connais la définition exacte de ce mot).

03 février, 2007 09:22  
Anonymous Thierry said...

TRAGUS, Sulius dit "Sul", magistrat romain. Il siégea au Sénat avant d'accéder à l'autorité suprême de la République. Souffrant de surdité chronique, ses décisions étaient souvent prises en dépit du bon sens, entraînant depuis la désaffection des citoyens pour la vie politique. "Il est con Sul", affirma sèchement l'Empereur.

ÉMINENCE THÉNAR. n.f. Bosse des mathématiques, de la suffisance culturelle et langagière, de la primauté protocolaire sur le commun des mortels. "Si son Éminence veut bien se donner la peine", "l'automobile de son Éminence est avancée", "Dans son domaine, c'est une éminence", etc.

HYPOSTROPHE. Cult. Magazine littéraire télévisé présenté par Bernard PAVOT, de 1975 à 1990, sur la deuxième chaîne française.

PROLEPSE. Adj. Méd. Anticipation maladive de toutes situations du quotidien (ex : prendre un crayon pour écrire, préparer une feuille de papier avant de se saisir d'un crayon, réfléchir à ce qui doit être écrit, etc.). "Docteur, je crois que je suis prolepse", déclara le patient tandis que le médecin l'examinait. "Je le savais déjà" répondit le praticien, avec une voix emplie de désarroi .

BLANC D'ESPAGNE. n.m.
1) Vin à fort tanin outre-blond, produit en Dalousie, ancienne province des Spagnes, et obtenu par fermentation de lait de vache dans des fûts appelés podépintoures.
2) Phénomène inexpliqué recouvrant les vitrines d'un voile blanc et poudreux, généralement au cours d'une nuit précédant l'ouverture de nouvelles boutiques.

03 février, 2007 10:55  
Blogger Regardeuse said...

MAIS QUEL TALENT !!! ils sont incroyables tes lecteurs Gabbel !! J'ADORE :-))

03 février, 2007 11:50  
Anonymous Guess Who said...

Ma parole, l'amoureux de Gabbel a avalé un traité médical !
Bon, je médite et je participe !

03 février, 2007 12:34  
Anonymous mariebruxelles said...

Tragus > Vient du néerlandais "traag" (lent). Se dit un autobus qui roule au pas à cause des embouteillages.
Eminence thénar > Marque déposée. Nom simplifié du modèle de caleçon que la marque "Eminence" mettra sur le marché en 2012 pour célébrer le 150ème anniversaire de la parution des "Misérables".
Hypostrophe > Se dit d'une apostrophe mal placée. Synonyme : virgule.
Prolepse > Se dit d'une personne souffrant (beaucoup, parce que c'est extrêmement douloureux) d'un prolapsus.
Blanc d'Espagne > Se dit d'une personne qui s'est rendue en Espagne sans intention de bronzer. (Même remarque que Mamitoucépatout, que j'embrasse au passage).

03 février, 2007 13:58  
Anonymous Guess Who said...

TRAGUS : embarcation fluviale remontant à l’époque des romains ; elle servait au transport entre deux rives des patriciens romains et était tirée par des esclaves qui devaient nager devant le Tragus pour le faire avancer. C’est l’ancêtre du moderne Traghetto.

EMINENCE THENAR : langage codé des critiques du Guide Michelin pour identifier les grands cuisiniers étoilés dont l’hygiène de leur établissement laisse à désirer. A l’origine on disait que il’s’agissait d’un EmintenT Thenardier, par rapport à l’œuvre de Victor Hugo.

PROLEPSE : pet de vache à haute teneur en méthane dépassant les nomres de Burxelles et aggravant le trou de l’ozone.

HYPOSTROPHE : région du cerveau mal connue. On pense que c’est la région qui commande les capacités à faire de la poésie, car toutes les études récentes montrent que les grands poètes ont une Hypostrophe très développée.

Par analogie, les jeunes des banlieues se sont appropriés de ce mot pour qualifier les poèmes très longs et indigestes que l’Education Nationale essaie de leur faire apprécier ; « Ah je tjure, la vieille bique m’a mis 250 hypostrophes du père à Cosette à commenter »

BLANC D'ESPAGNE : forme de poireau primitif originaire de la région de Tolède. Par ironie, les espagnols se sont mis à traiter leur noblesse de poireaux (poireaux d’Espagne) ce qui à mesure de l’évolution du langage populaire est devenu « Grands d’Espagne »

03 février, 2007 14:30  
Anonymous raymonde said...

ah, ils sont trop fort en mots ces belches !

03 février, 2007 17:00  
Anonymous raymonde said...

euh fort avec un esse !

03 février, 2007 18:21  
Blogger AlainX said...

Tragus : n.m. Tageur jugé sans talent par ses pairs. "Zarglande n'est qu'un Tragus minable"

Eminence thénar : expression argotique, désignant le mont de vénus chez la prostituée agée : "Arlette elle a l'client qui s'fait rare ! forcément, t'as vu son eminence thénar ? une vraie désolation dans les chaumières !" (Michel Audiard : Les tatas flingeuses)

Hypostrophe : méd. forme rare de dyslexie chez le jeune garçon prépubère, tendant à omettre virgules et apostrophes. Disparition spontannée généralement lors des premières éjaculations.

Prolespse : adj. Attitude psychorigide rencontrée essentiellement chez le préposé au controle des billets d'entrée dans les cinémas, consistant à refuser l'accés à la personne si elle se comporte de manière trop leste.


Blanc d'espagne : attention faux ami ! Teinte vive au ton bien spécifique tirant vers l'incarnat et que l'on trouve sur le pantalon du téréador, le plus souvent sur la cuisse gauche.
"Toréadoooor prend ga-a-a-ardeuuu !
au blanc d'espa-a-a-a-gneuuu !
(Extrait célèbre de Carmen).

03 février, 2007 19:42  
Anonymous Delonenlarge said...

Tragus : (de trac et de gus) n.m. Un type qui a peur de monter sur scène, ou qui ferait mieux de ne plus faire de cinéma. « Autrefois, il était plutôt bon acteur, maintenant ce n'est plus qu'un tragus. » (Maurice Quépéril, parlant d'Alain Delon).


Éminence thénar : [de (pro)éminence (sur) tes nar(ines)] n.f. 1) Petite protubérance qui apparaît à la naissance des narines. 2) Par ext. Comédon ou toute autre marque disgracieuse sur le visage. « Pourquoi me regarde-t-il comme ça celui-là ? J'ai une éminence thénar sur le nez ou quoi ? » (Alain Delon, dans le film ‘Le tarin vague’)


Hypostrophe : (de hippopotame et strophe) n.f. Petit ensemble de rimes, à la manière d'Ésope ou de La Fontaine, sur l'hippopotame.

Mais qui est donc cette belle dame ?
Hip hip hip ! C’est l’hippopotame !


(Distique écrit par Alain Delon)


Prolepse : [amalgame entre les mots pro(jection) et (Gent)l(eman) (d’)Eps(om)] n.f. État pathologique d’une personne ayant vu trop de films avec Jean Gabin.

- Dis donc, t’as entendu ce qui est arrivé à Rémy ?
- Non…
- Le toubib l’a examiné, paraît qu’il est atteint d’une prolepse !
- Ah ce cave, je lui avais pourtant dit de se rabattre sur des films plus légers, avec Alain Delon par exemple.



Blanc d'Espagne : n.m. Rare. Se dit dans une conversation animée entre deux ou plusieurs Espagnols lorsqu’un silence gêné survient entre tous les interlocuteurs. Syn. : un ange ibérique passe.

- ¿Hola José, qué tal ?
- Muy bien. As-tu vu le dernier film d’Alain Delon ?
- …

04 février, 2007 11:55  
Blogger Beo said...

À quand l'interro sur la province de Québec? Je vois un très beau livre sur ton étagère qui s'y prêterait bien ;)

Parce que moi Poirot hein... j'y connais rien :(

04 février, 2007 18:30  
Blogger Gabbel said...

Beo > Poirot c'était pour rire !
Il me semble que tu as le nez collé à l'écran ! ;-p

04 février, 2007 19:38  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F