07 décembre 2006

Côté resto

Quand je dis que je suis née un 25 décembre, j’entends toujours la même réflexion "Ben mince, ça ne doit pas être chouette pour les cadeaux".
?? … Je n’ai jamais ressenti d’inégalité par rapport à d’autres nés à des dates "normales".
Nous fêtions Noël le 24 au soir et j’ouvrais les cadeaux de Papa Noël et le 25 je pouvais ouvrir celui de mon anniversaire.
Je n’ai jamais regretté cette date et franchement je préfère être née un 25 décembre qu’un 29 février ! Au moins mon jour de naissance existe tous les ans et en plus je suis toujours en congé ! (Et je ne parle même pas de toutes ces décorations, ces illuminations rien que pour moi ;-p).
Et en plus, l’écureuil que je suis mettait de côté les sous reçus et les dépensait lors des soldes de janvier.
Donc, vive le 25 décembre … sauf (oui, y’a des "sauf" et des "mais") pour les restos.
Un anniversaire ça se fête et bien souvent autour d’une bonne table mais allez-y pour trouver un restaurant d’ouvert un 25 décembre !
Cette année, j’ai décidé d’y aller plutôt le 26… après le bon repas du 24 décembre, il faudra bien le 25 pour que l’estomac et le bidou s’en remettent.
Seulement voilà, les Bretons (et donc les restaurateurs bretons) hivernent … ce qui veut dire que quand je téléphone pour demander si tel ou tel établissement est ouvert le 26, y’a souvent un blanc avant d’avoir une réponse négative (encore heureux que je ne demande pas le 25 !).
Alors aujourd’hui, profitant du fait que mon amoureux voulait lire au bord de la mer (oui, je sais ; on est le 7 décembre, y’a un vent à décrocher les moules des rochers mais je vous rappelle que l’Homme est canadien, donc même pas peur !)…donc profitant de cela, nous sommes partis du côté de Saint-Quay-Portrieux … avec un peu de chance on pourrait trouver quelque chose de sympa.
La lumière du bord de mer est toujours aussi magique…


Au loin un peu de trafic…

On se rapproche un peu de l’eau pour admirer les vagues poussées par le vent…

Des nuages chargés de pluie nous menacent quelques instants mais finalement abandonnent…

On continue le tour de la baie.

Petite pose lecture, je fais le plein d’iode…

La mer nous offre de beaux rouleaux…

J’adore voir l’écume s’envoler !

De retour à la voiture, mon regard est attiré par une enseigne … ça semble sympa !
Renseignement pris … ils sont ouverts le 26 !! … à suivre…
Et comme promis, voici le nom des deux restaurants où nous avons mangé lors de notre petite escapade :

11 Comments:

Anonymous Baïlili said...

La mer en Bretagne est vraiment la plus belle !

08 décembre, 2006 01:24  
Anonymous raymonde said...

C'est sur cette mer qu'ont traversé les victuailles dont Babette (film le festin de Babette) avait besoin pour son ultime festin ?

08 décembre, 2006 04:07  
Anonymous Thierry said...

En se concentrant un peu sur tes photos, il ne faut vraiment pas longtemps pour entendre souffler le vent chargé d'iode, et la houle s'écrasant sur les rochers (ça souffle pas mal ici aussi !). Un vrai bol d'air !

Raymonde > je n'ai plus tous les détails en tête, ni du film ni de la nouvelle dont il a été adapté ("Le Dîner de Babette", Karen Blixen), mais Babette était cuisinière du Café Anglais, un grand restaurant parisien. On peut donc supposer que les victuailles seraient plutôt parties du Havre, plus proche de Paris (donc plus au nord), et auraient remonté la Manche puis la Mer du Nord jusqu'au Danemark... Il faudrait que je vérifie tout cela si, bien entendu, ces informations existent...

08 décembre, 2006 06:34  
Anonymous Dan' said...

Superbes photos...
Félicitations pour ton blog qui est très sympa.
Dan' le dessineux un peu félé...un peu...

08 décembre, 2006 08:03  
Blogger Gabbel said...

- Baïlili > Disons qu’elle a une force que je n’ai pas encore retrouvé ailleurs…
- Raymonde > Je ne sais pas … laissons Maître Thierry nous renseigner… :-)
Le Festin de Babette est un de mes films préférés !
- Thierry > Nous attendons la réponse avec impatience !! Et pour le son… j’y travaille ;-)
- Dan > Merci ! Et bienvenue !

08 décembre, 2006 14:17  
Anonymous Nanoo said...

Ça fait du bien rien qu'à regarder tes photos!!!! Y a des jours comme ça, où j'aimerai prendre la voiture et partir me ressourcer un peu...

08 décembre, 2006 16:25  
Anonymous raymonde said...

Merci Thierry !

08 décembre, 2006 16:48  
Blogger Dodinette said...

tiens c'est rigolo que ton homme soit canadien didonc... canadien du quebec ou du RoC ?
non je demande ça juste parce que près de Kamouraska ici, les paysages sont TRÈS semblables... alors si par hasard il connaissait la région, il ne doit pas se sentir trop dépaysé...
merci de ces belles images qui font respirer l'air du large devant son ordi alors qu'on est en pleine ville et qu'il fait -10 dehors ! :0)

09 décembre, 2006 02:29  
Blogger Gabbel said...

Dodinette > Il est originaire de Toronto où il est parti faire un saut au mois de juillet (tu peux voir quelques photos dans les archives)

09 décembre, 2006 15:55  
Anonymous libellul said...

J'adore ton expression "y’a un vent à décrocher les moules des rochers"
super petite balade au bord de l'océan!!

10 décembre, 2006 12:20  
Blogger Gabbel said...

- Libellul > Y’a bien « à décrocher les cornes des bœufs » mais en bord de mer ça le fait moins ! LOL

10 décembre, 2006 16:38  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F