24 juin 2007

Voilà, on avance…parce qu'il le faut, parce que comme dit Alain, on n'a plus assez d'essence pour faire la route dans l'autre sens.
On marche, sur le chemin du deuil… lui plus que moi.
Moi, j'ai un peu bifurqué sur le chemin de la maladie et je saute de l'un à l'autre.
Voilà pourquoi ce silence soudain et voilà pourquoi ce silence va continuer.
En ce joli jour de juin, je vais vous dire au revoir.
D'abord, parce que le maintien à jour de ce blog commençait à me peser.
J'en arrivais à me sentir coupable quand je n'avais rien écrit pendant 3 jours et je trouve ce sentiment excessif.
Après tout, je vous aime beaucoup, j'adore les échanges que nous avons, mais de là à me sentir obligée d'écrire, il y a une marge que je me sentais, pourtant, franchir doucement.
Ensuite, ne nous leurrons pas, je ne vais pas bien.
On ne va pas se voiler la face, hein ! Les examens médicaux passés il y a quelques jours le démontrent et le nombre de médocs sur la table de la cuisine me le rappellent tous les jours.
De plus, le chemin " direction rémission " semble encore loin, ce qui veut dire que je me traîne, que je souffre, que je ne sors pas, donc pas de visites, pas de photos, pas de découvertes, pas de choses à vous raconter, et honnêtement, vous parler de mes bobos ne me tente absolument pas.

Mais, pour avoir gouté au blog, je sais aussi que je reviendrai

Mais ailleurs et sans en faire la publicité.

Car et c'est aussi une des raisons de cette fermeture, je me suis rendu compte que ce blog était finalement une facilité pour les gens que je connais et qui me lisent.
Facilité puisqu'il suffit de cliquer pour avoir de mes nouvelles, savoir ce que je fais, comment je vais … le souci, c'est que tout ceci ne va plus que dans un sens et au final, je n'ai plus de nouvelles d'eux… C'est vrai, à quoi bon ? On a toutes les infos qu'il faut sur le blog !
Pourquoi donc se fouler à écrire deux lignes pour prendre des nouvelles et en même temps en donner ?
Wouaip, y'en a un peu marre de pleurer sur ces silences, alors on va couper court à ce système qui finalement s'avère vicieux.
Et puis, pour terminer, il y a des gens que je connais, qui passent ici et qui ne sont pas invités… ce n'est pas pour rien que j'ai mis 700 bornes entre moi et eux ! Et de savoir qu'ils s'infiltrent dans ma bulle me rend malade… et question maladie je suis déjà servie, merci.

Enfin bref, c'est donc un adieu ici.

Pas de regrets, car une page se tourne et une autre s'écrira probablement ailleurs.
Et puis Gabbel ne disparait pas totalement de la blogosphère, elle continue à poser son regard de velours sur les autres blogs et enverra de temps en temps un mail à ceux qui n'en ont pas…

Alors, disons plutôt à bientôt.



26 Comments:

Anonymous ciel said...

J'étais loin d'imaginer tout cela..
Je te souhaite bon courage et plein de jolies choses.
A bientôt.

24 juin, 2007 23:32  
Anonymous Delfine (mpqç!) said...

Moi aussi, je ne savais pas.
Je comprends tout ce que tu dis et pourtant j'aurais aimé pouvoir garder ce si petit lien.
Prends soin de toi, je te souhaite tout les bonheurs du monde (pour citer une autre chanson).
J'espère que même sans pub je te retrouverai,
@ bientôt ;o))

24 juin, 2007 23:47  
Anonymous raymonde said...

Je comprends, c'est vrai que c'est la facilité un blog. J'espère que les gens que tu aimes vont recommencer à prendre de tes nouvelles autrement. Comme tu dis, il reste le courriel alors on se donne des nouvelles.

Je te souhaite de tout coeur de recouvrer la santé.

Je t'embrasse

25 juin, 2007 00:17  
Blogger La reine du chateau: said...

Plein de courage. J'espere que la vie te sera un peu plus douce.
Prends soin de toi.

25 juin, 2007 01:37  
Anonymous Thierry said...

Bon sang, ce que je vais le regretter ce blog !
...
J'espère te revoir, ailleurs bien entendu, et te lire encore. Et t'écrire, naturellement.
Ces échanges vont me manquer, certes, mais nous en trouverons d'autres n'est-ce pas ?
Ce petit bout de route bloguesque m'a vraiment beaucoup plu. Il m'a touché, m'a ému, m'a fait rire et découvrir tant de choses. A commencer par une belle personne, chaleureuse et intelligente, dont je suis heureux et fier d'avoir un jour croisé le chemin. Toi.
En attendant de te retrouver, sur internet ou ailleurs, reçois toute mon affection, des pensées toutes rondes et douces, et le voeu sincère que tu vives des jours bien meilleurs.
Ah, ça oui alors !
A bientôt.
A très bientôt.

25 juin, 2007 08:00  
Anonymous Saturnas said...

Ha, heu, ben c'est vrai que parfois on est prisonnier de son lectorat et quand on est bien lu on se sent obligé de nourrir son blog.
Je sentais bien que tu avais beaucoup de choses à dire et tu ne manquais pas d'imagination. J'ai (nous avons) beaucoup appris grace à toi et tout cela va me manquer, c'est vraiment dommage.
Je n'ai pas eu la joie de te connaître "en vrai", contrairement à quelques un de tes lecteurs, ça reste donc difficile de tisser des liens véritables mais je te considère pourtant comme quelqu'un de proche.
Merci de tout ce que tu as posté, j'espère te revoir bientôt et en pleine forme, ici ou ailleurs.
Prend soin de toi.

25 juin, 2007 08:14  
Anonymous Guess Who said...

Toujours triste un départ ... mais c'est la vie !
Repasse souvent nous dire bonjour aux blogueurs qui restent... et repose toi reconstruit toi
Et l'on ne sait jamais ... peut être à bientôt sur un autre blog

25 juin, 2007 11:37  
Blogger speedy80 said...

je t'envoie mes meilleurs ondes :)
j'ai été ravie de te lire et découvrir tout ce qui t'entoure! je vais d'ailleurs me replonger dans les archives pour me dégotter des jolies choses à faire pour mes futures vacances. profite bien de ton côté de toutes ces petites merveilles que tu as partagées avec nous!
biz biz depuis la Suisse sous la pluie

25 juin, 2007 18:22  
Anonymous Din-Diu said...

Un blog, c'est souvent superficiel. C'est alors à la fois une qualité et un défaut.
C'est l'occasion d'oublier pendant quelques minutes le quotidien que d'autres ne soupçonnent pas. Mais toute chose à ses limites.

Je souhaite donc avoir le plaisir de te revoir rapidement sur un de nos blogs, même pour un petit coucou.

De mon côté, je vais croiser les doigts pour que tout aille pour le mieux.
Et puis je vais devoir me retrousser les manches pour me refaire par moi-même une culture en matière des "amis du mercredi" ;-)

25 juin, 2007 22:55  
Blogger asterpin said...

Bon courage et bonne chance sur ta route loin de nous...

26 juin, 2007 09:40  
Anonymous Mme Pas Contente said...

miss u...
bises

26 juin, 2007 17:45  
Anonymous Baïlili said...

A bientôt, Miss Stéphanie. Je l'espère, de tout coeur.
Penses à toi, à vous deux (ça, je sais que tu sais le faire) et soignes toi.
je t'embrasse très fort.

27 juin, 2007 03:40  
Blogger Geneviève said...

Je te souhaite donc toute la santé, le courage et l'énergie nécessaire à chaque jour qui viendra. Merci pour les beaux moments passés à te lire, sur ton blogue. Et je me promets bien de te retrouver, quelque part, un jour, sur la blogosphère.
Prends bien soin de toi, chère Gabbel :)

27 juin, 2007 18:21  
Anonymous Noisette said...

Bon courage à toi... Bises

28 juin, 2007 15:23  
Anonymous pomme said...

Fais attention à toi... bon courage, bises ;-)

28 juin, 2007 19:09  
Blogger Papilles et Pupilles said...

Prends soin de toi ! A bientôt j'espère

29 juin, 2007 08:42  
Anonymous dieudeschats said...

C'est une bonne solution je pense, tu te sentiras plus libre ailleurs... il ne faut surtout pas que ça devienne une contrainte ou que ça nuise à de "vraies" relations !

Bonne pause donc, soigne-toi bien et vivement la fin de ces chemins-là pour en prendre de plus agréables...
Gros bisous,
dieudeschats

29 juin, 2007 18:44  
Blogger Beo said...

Bon vent ma belle et merci pour ce billet explicatif on ne peut plus clair :)

Toutes mes pensées les plus positives possibles pour que la santé sinon le mieux-être revienne vers toi.

29 juin, 2007 19:34  
Anonymous libellul said...

A bientôt oui, j'espère...
bisous

01 juillet, 2007 10:37  
Anonymous Nanoo said...

Je te souhaite beaucoup de courage!
Pleins de forces et de soleil pour toi, pour que tu regonfles tes batteries...

Prends bien soin de toi

Je t'embrasse

20 juillet, 2007 17:33  
Anonymous rayray said...

Bonne fête nationale des belges (tu demeures une belge dans l'âme je crois).

Tu demeures dans mon coeur et je vais t'écrire bientôt.

Bisous

Raymonde

20 juillet, 2007 18:48  
Anonymous nanoue said...

tes mots et tes photos me manquent.
J'espère que tu vas bien. Bisous

24 juillet, 2007 19:56  
Anonymous rayray said...

Vendredi, journée Gabbel sur mon blog. Un peu d'Armand aussi, un sans blog qui est belge. VIVE les belges.
Venez en nombre !

24 août, 2007 03:41  
Anonymous ciel said...

J'espère que tout va bien, juste un ptit coucou comme ça en passant.. A bientôt.

24 octobre, 2007 19:20  
Anonymous BobBricoleur said...

Même si on s'est quitté de façon pas très jolie,

je voulais te dire comme j'ai été touché par ce dernier post !!!

Je comprend mieux... Désolé !

Courage, prends soin de toi

Bizoux

20 décembre, 2007 20:23  
Blogger astrid journaliste said...

Bonjour

je travaille pour l'émission c'est mon choix
j'ai vu votre commentaire sur le fait que vous n'aimiez pas fêter noel.J'aimerais discuter rapidement avec vous
Pouvez vous me contacter au 01.53.84.30.49 ou astrid.journaliste@gmail.com

Astrid

25 novembre, 2015 12:46  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F