16 janvier 2007

Secrets félins

Il y a un questionnaire qui tourne pour le moment sur la blogosphère et je vous le donne en mille, on me l’a refilé mais attention, ce n’est pas n’importe qui, c’est Mousty himself alors du coup, ben c’est Gabbel qui s’y colle….

« 5 secrets me concernant … hummm mais si je les dévoile c’est plus des secrets alors… »
« Bon Gabbel tu ne vas pas commencer, hein, allez soit pas timide… »
« Bon, bon… »

- Il faut que je vous avoue une chose terrible, c’est d’ailleurs pour cela que c’est un secret au départ- … mes parents ne sont pas mes parents … j’ai été adoptée.
C’est Maman qui voulait un félin alors, quand elle a eu le même toit que l’Homme, ils sont partis faire le tour des refuges jusqu’au fameux coup de cœur (réfléchi le coup de cœur tout de même, hein !).
Faut dire que j’ai tout fait pour qu’on me remarque : je miaulais tellement fort dans ma cage que j’en tremblais de la tête aux pieds.
Après les paperasseries d’usage, hop, emballée, pesée dans une jolie cage en osier, direction mon nouveau chez moi.
J’étais un peu paniquée dans la voiture et finalement Maman est allée s’asseoir avec moi à l’arrière et m’a libérée de ma cage. Je m’agrippais avec mes (déjà) grandes griffes dans les sièges et à chaque feu rouge, les gens dans la voiture derrière nous riaient de me voir me balader sur la plage arrière.
Pfffft même pas drôle !
La première nuit fut difficile … surtout pour l’Homme…
On m’avait laissé quartier libre dans toute la maison et j’avais dans le hall d’entrée une caisse en carton, avec de vieux pulls, à disposition.
C’est donc là, installée chaudement que j’ai commencé à miauler durant la nuit… et comme la chambre des parents était proche, les réactions ne se sont pas faites attendre :
« Oh pu… ça va pas commencer ».
Bon, là, je ne le savais pas mais l’Homme déteste les gros mots et s’il en prononce vous avez tout intérêt à vous planquer sous le lit parce que ça veut dire qu’il est très énervé.
Heureusement, Maman lui a promis que ça ne durerait pas, effectivement je n’ai crié qu’un quart d’heure, ensuite je me suis écroulée dans les bras de Morphée et j’ai passé les autres nuits très calmement.


- Si Mousty avoue être un piètre chasseur je suis de mon côté une excellentissime chasseuse.
Au début l’Homme était très fâché quand je ramenais mes trophées à la maison, mais quoi ? Je n’y peux rien moi ! C’est mon instinct !


J’ai pas mal de proies diverses à mon actif ; souris (mes préférées, d’ailleurs il n’en reste jamais grand-chose devant la porte), mulots, musaraignes, taupes (celles-ci ont vraiment mauvais goût alors je les chasse mais je ne les mange pas) et puis tout de même : 2 lapereaux et 1 écureuil !
Pas mal non ??
« Hum… »
« Quoi ? »
« Excuse-moi de t’interrompre mais ce sont des secrets que tu dois dévoiler … les lecteurs savent que tu es chasseuse, ils en ont même déjà eu la preuve en images. Pourquoi tu ne parlerais pas d’un autre type de chasse dont tu as le secret ? »
« Heu, je ne vois pas de quoi tu parles »
« Allons, ça rime avec chasseuse. »
« Faut vraiment ? »
«Oui, oui … allons »
« Heum… bon d’accord … heuuu…. »
- Je suis donc bonne chasseuse mais aussi …. heum … voleuse.
Oh c’est pas ma faute hein ! Les parents laissent parfois trainer des trucs après manger alors moi je veux donner un coup de main, je débarrasse quoi.
Ca passe par lécher le fond de la casserole de sauce bolognaise (et puis Maman, elle cuisine très bien en plus) jusqu’à voler la dernière petite côte d’agneau qui restait dans une assiette après une pierrade, alors que Maman était à 1,50 m de moi, me tournant le dos dans le canapé.
Bon voilà c’est dit … c’est pas grave, hein ? Chui pardonnée ?
- Mon surprenant pelage est dû à une combinaison particulière de traits génétiques.
On appelle ma robe « écaille de tortue ».
J’ai eu à mon arrivée quelques remarques désobligeantes de personnes qui disaient que j’étais « bizarre »… il semble que les bipèdes n’aiment pas trop les gens qui ont des couleurs différentes des leurs…
Maman, elle, me trouve superbe (oui bon d’accord c’est normal elle me voit avec les yeux de l’amour) et elle répète souvent que je suis unique car il n’y a pas deux chats écaille de tortue sur terre qui ont les mêmes taches aux mêmes endroits.
Comme j’ai donc un peu de roux dans mon pelage, j’ai la peau claire à certains endroits.
Alors que l’ensemble est noir, mon bout du nez est rose.
Ou bien sous ma patte arrière gauche dont le bout est beige, les coussinets sont un peu roses aussi.

- En parlant des bipèdes, de mon côté je ne suis pas difficile : tous les gens accueillis par les parents à la maison sont aussi mes amis.
Je ne suis pas du genre à me planquer à chaque fois qu’un inconnu arrive, au contraire je suis très amicale, je saute sur les genoux, je fais des bisous de Gabbel (je me frotte contre le nez) et puis surtout … je visite leur voiture.
C’est la grande hantise de Maman : que je parte par inadvertance avec le livreur de fioul, le jardinier ou le facteur.
Heureusement, je fais le tour longuement mais je ne m’attarde pas non plus.
« Voilà, voilà, je crois que j’ai fait le tour »
« Ah, non Gabbel tu n’as que 4 secrets ; chasseuse ça ne compte pas, ce n’était pas un secret »
« Ok, alors un dernier pour la route »
- Mon vrai prénom ce n’est pas Gabbel … c’est Plume.
Mais là je laisse Maman vous expliquer le pourquoi du comment de mon drôle de nom une autre fois car c’est un peu long et puis j’ai déjà assez papoté comme ça moi …
« Y’a quoi au menu ce soir ? »
« Ben croquettes »
« Non mais je voulais dire : vous, vous mangez quoi ? »
« Tssss ….. »

Ne connaissant pas beaucoup de collègues dans la blogosphère, la liste des heureux futurs participants (si ils l’acceptent) sera courte :
Salomé et Chips (qui logent Marie Bruxelles)
Neo (qui accueille Speedy80)
Fougère (tolérant Baïlili)
Et enfin l’hôte de Regardeuse.
J’aurais bien aimé que Minuko réponde aussi à ce questionnaire mais il est impossible de laisser un commentaire sur son blog, ni même de lui envoyer un message électronique.
Que cela ne vous empêche pas de visiter son site, les photos sont vraiment belles et apaisantes et comme sa maman est japonaise les commentaires ressemblent souvent à des haïkus.
Maman adore.

12 Comments:

Anonymous Mamitoucépatout said...

N'y aurait il pas comme un petit oubli de chaussettes là?

16 janvier, 2007 20:07  
Anonymous Thierry said...

C'est un très joli dialogue qui me fait un peu penser à "Dialogue de bêtes" de Colette que j'ai lu lorsque j'étais enfant.
Grâce à ce billet, c'est la première fois que "j'entends" ausi bien la voix de Plume-Gabbel !
Et puis j'attends également avec impatience le billet qui révélera l'origine du nom Gabbel...

16 janvier, 2007 20:07  
Blogger Gabbel said...

Mami > Heuu oui c'est vrai mais Gabbel a beaucoup de secrets ...
Thierry > Il va falloir s'accrocher pour le comprendre ! Et je vais devoir assumer la zazaterie qui a donné naissance à tout ça ! :-)

16 janvier, 2007 20:13  
Anonymous mariebruxelles said...

C'est joliment bien écrit, dis donc !
Salomé et Chips acceptent avec plaisir de prendre le relais.

16 janvier, 2007 21:09  
Anonymous raymonde said...

oh, t'en a fait du chemin ma puce ! D'un petit être chétif, tu es devenue un châtelaine noble et bien "dodue" ! Que de chemin parcouru !
Je comprends ta maman et ton papa de t'avoir choisi, je crois que je n'aurais pu résister à ton charme moi non plus !

16 janvier, 2007 22:50  
Blogger Gabbel said...

Marie > Chouette ! j'ai hâte de les lire ! ;-)
Raymonde > C'est vrai que je n'étais pas bien épaisse quand j'ai été adoptée mais j'avais à peine 2 mois. Pour le moment je suis plus épaisse car j'ai mon duvet d'hiver mais en été je retrouve très rapidement ma taille de guêpe à force de courir toute la nuit.

16 janvier, 2007 23:56  
Anonymous Saturnas said...

Z'ont n'on à raconter comme trucs ces petits fauves ! Les miens auraient aussi leurs mots à dire... s'ils m'accordaient une interview.
Faudra que j'organise ça, le jour où ils ne se taperont pas dessus !

17 janvier, 2007 08:15  
Anonymous dieudeschats said...

Gabbel, tu sais je ne m'appelle pas vraiment Mousty non plus. Mon vrai nom c'est Mustapha, mais très vite mes premiers maîtres ont raccourci cela en Mousty, et le diminutif s'est transmis jusqu'à mes parents. J'aime autant, car les chats sont sensibles au son "i".
J'admire tes talents de chasseuse et ta taille de guêpe, hum, la mienne est plutôt euh confortable !! L'un serait-il lié à l'autre ? Je devrais peut-être essayer de courir quand je veux attraper une proie ^^

17 janvier, 2007 09:44  
Anonymous speedy80 said...

Neo sera ravi de participer, son cerveau bout déjà ;o)
Les réponses seront sur son blog:
http://neo.hautetfort.com

17 janvier, 2007 16:39  
Blogger Regardeuse said...

Gabbel, tu es un amour de chat ;-) jolie, intelligente, finaude, racée, culottée. On te voit on t'entend donc on t'aime ;-)
Tu proposes à la déesse qui règne en mon logis (oui bon, on le sait, ce sont VOS logis) de se dévoiler quelque peu.
PROMIS ;-)
Elle n'aura pas ton talent, mais elle va tater de la souris sur mon blog.
Merci d'avoir pensé à elle (ce n'est pas pour tout de suite, y'a comme du "mou" en ce moment, mais dans pas longtemps, promis).

17 janvier, 2007 20:56  
Blogger Gabbel said...

Satrnas > Ah ? toi aussi tu es un esclave ? J'attends aussi le compte-rendu !
Mousty > Oui, courir est effectivement un bon truc pour attraper quelque chose :-p
Speedy > Merci pour ta participation !
Regardeuse > Prends le temps qu'il te faudra, on écrit jamais aussi bien que quand on en a vraiment envie et je suis certaine que ce sera très bien écrit car avec les mots de l'amour :-)

18 janvier, 2007 01:19  
Anonymous speedy80 said...

Neo les aime bien aussi, mais il tire simplement dessus pour les faire tomber de l'étandage. après il s'en fout comme en quarante :-)
j'ai rajouté un sixième secret, car il est vraiment épouvantble!

19 janvier, 2007 10:48  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F