10 janvier 2007

Critique

Bon, bon, je suis en retard, en retard comme dit le lapin (qui ne porte pas de bretelles), j’avais promis de vous faire quelques comptes rendus et puis voilà, le temps passe, la douleur s’installe et hop on est déjà en 2007.
Je sais que 2006 n’était pas à franchement parler une bonne année, mais retournons-y quelques instants pour vous parler du restaurant de mon anniversaire.
Tout d’abord un grand bravo à Maman qui, malgré le fait qu’elle venait nous retrouver et donc se trouvait dans le train à l’heure où je lus son message, a réussi à trouver le nom sous lequel j’avais réservé : Garance… le joli rouge garance.
Lors de la réservation, j’avais été étonnée par le professionnalisme de la personne qui avait noté le tout : elle a répété mon nom, la date, le nombre de personnes et le fait que nous serions installés à la fenêtre face à la mer comme demandé, car c’était pour un anniversaire (bon, d’accord il ferait noir mais on verrait les lumières de Saint-Quay)… bref un bon point téléphonique.
Mais c’est le seul qu’ils récolteront.
Ne soyons pas trop dur avec eux, le repas était très bon. Les plats bien servis et les viandes délicieuses mais pour le reste … hum …
Dès l’entrée, première déception, il n’y a qu’une table près de la fenêtre et deux personnes y sont déjà installées. Le serveur nous propose de nous asseoir où nous voulons … ce ne sera donc pas près de la mer.
Nous commandons un apéritif, je me lance même dans une folle commande : un cocktail et Maman une coupe de champagne (je vous rappelle qu’on fête mon anniversaire tout de même),

nous serons servis rapidement mais sans même une cacahuète ou une olive à grignoter alors que le couple près de la fenêtre ont quelques chips…
Pendant l’apéro, je reçois un petit cadeau et nous portons un toast à mes 23 ans devant le serveur … il ne captera jamais l’événement … je peux donc toujours espérer pour une petite déco sur mon dessert.
Nous passons notre commande : pas d’entrée pour moi mais deux soupes de poisson pour Maman et mon amoureux, ce dernier affirmera que la soupe n’est pas maison et qu’elle ressemble méchamment à celle qu’il achète au Car**four.

Suivent les plats :
Côtes d’agneau pour Maman : délicieuses mais la viande et les légumes sont tièdes.
Joue de bœuf pour l’Homme : j’ai gouté : un délice !
Steak sauce béarnaise pour moi : la viande est tendre et goûteuse et la béarnaise maison est un régal.
Entre temps, lorsque le serveur vient servir ou reprendre les plats, il oublie la règle première : déposer les assiettes par la gauche…. Alors qu’il a toute la place pour venir auprès de Maman, il a la désagréable habitude de passer son bras sous mon nez pour récupérer les plats.
Pour finir nous commandons les desserts :

Maman demande une coupe de glace et un déca (en même temps). Mon amoureux et moi, on prend un moelleux au chocolat et je me laisse même tenter par un milk-shake vanille.
Et là c’est la goutte d’eau salée qui fait déborder l’océan : 15 minutes d’attente pour les moelleux alors que Maman est servie dans la minute ! (Et vu la nuit qu’elle passera ensuite elle doute du décaféiné).

Le pire c’est que le restau est attenant à un bar-café et que j’ai vue sur les tables et qui y vois-je ? Le cuistot fumant une clope en bonne compagnie ! C’est finalement le chef derrière le comptoir et préparant ses pizzas qui rentrera un brin énervé dans la cuisine pour en ressortir 5 minutes après avec nos moelleux…

Et mon milk-shake me demanderez-vous ? Il était bon ? Je ne sais pas… après le lui avoir rappelé quand il viendra nous servir nos gâteaux, le serveur reviendra pour m’annoncer qu’ils n’ont plus de lait …
C’est Maman qui offrait donc je ne parlerai pas de l’addition mais pour vous donner une idée et d’après ce qu’elle m’a dit, vous rajoutez 50 euros et vous avez le fabuleux repas d’Erquy.
En conclusion, le cadre est sympa et le repas était bon mais la logistique et le service laissent vraiment à désirer.
Un restau pour une soirée agréable entre copains, sans plus.




Mais encore merci Maman ! :-)

6 Comments:

Blogger Regardeuse said...

A l'impulsion : ravie que vous ayez le culot de dire urbi et orbi que vous n'etes pas contente. Il faut que vous le leur disiez par mail, directement, aussi. Avec lien sur votre blog.
Je déteste ça : le resto n'est pas terrible mais le chef s'applique ? je "pardonne". Mais si c'est le "va comme je te pousse, de t'te façon ils paieront quand meme" J'AI ENVIE DE MORDRE !
Zut !! Les Mamans sont des amours. Les mamans se fichent bien de payer le prix fort si c'est pour faire plaisir à leur fille. Mais c'est justement parce que les Mamans sont gentilles que j'ai envie de hurler deux fois plus : parce que je ne veux pas qu'on se fiche d'elles !!!
IL FAUT LUI METTRE LES FAITS SOUS LE NEZ A CE RESTAURATEUR ! Y'EN A MARRE !!
(ma soeur vous dirait que la pire des sanctions est de ne pas y remettre les pieds. C'est vrai. Mais combien vont encore se faire "pigeonner" ?).
BON ANNIVERSAIRE Gabbel
(et un clin d'oeil à votre Maman adorable).

10 janvier, 2007 19:38  
Blogger Gabbel said...

Regardeuse > Honnêtement, j’ai pensé le faire : écrire un mot et leur signaler que j’en parlerai aussi sur mon blog (pas par vengeance mais par sincérité) et puis … et puis j’ai été malade, Maman est partie et les jours se sont écoulés.
Pourtant ce n’est pas mon genre de laisser passer ce genre de chose, commerciale moi aussi (du moins quand je bossais) je trouve que le service clientèle comme l’article ou la nourriture vendue est primordial et en plus j’ai été à bonne école car Maman a l’art d’écrire de belles lettres quand elle est mécontente (et quand elle est contente aussi ce que peu de gens font).
Je me souviens d’un cas quasiment similaire : restau pour mon anniversaire, mauvais service, rien de fameux dans l’assiette… elle avait écrit et finalement au bout de 3 semaines la femme du patron de l’établissement s’est présentée personnellement chez nous avec une bouteille de champagne dans les mains pour s’excuser... bon je n’en demande pas tant mais un geste commercial est toujours apprécié.
J’avoue que l’écriture de mon billet cet après-midi m’a donné l’envie de leur envoyer une copie … ça me titille...

10 janvier, 2007 20:01  
Anonymous Thierry said...

Dans tous les cas, la survie de ce genre d'établissement me paraît assez compromise dans la mesure où les pratiques du personnel finiront pas se savoir. Il est fort à parier que, dans l'année qui vient, le personnel ou le gérant auront changé. Ce qui restera et qui sauvera l'affaire, c'est l'intérêt de la vue sur la mer qu'offre le restaurant.
Ton reportage est très bien, et ta maman vraiment adorable.

10 janvier, 2007 20:08  
Anonymous Baïlili said...

Le servive entre pour une très grande part dans les notes données aux restos par les critiques. Comment peuvent-ils encore l'ignorer ?

11 janvier, 2007 00:42  
Anonymous Saturnas said...

Pour répondre à Thierry et Baïlili, je pense que la clientelle tourne tellement dans ce genre de restaurant que les locaux peuvent penser ce qu'ils veulent. Même si l'on est en saison morte, c'est pas deux-trois clients mécontents qui feront la différence. Mais je me trompe peut-être.
Des gestes commerciaux, tu n'en auras peut-être pas, des procés pour diffamation, surement bien plus (bien que là, tu es bien tendre). Faut parfois éviter de trop taper sur des commerçants, surtout sur Internet (les paroles s'envollent...). En tout cas, merci de nous tenir informé, c'est le resto que l'on évitera quand on retournera en Bretagne !

11 janvier, 2007 09:00  
Blogger Gabbel said...

- Saturnas > Proces en diffamation ? Pour avoir donné son avis sur un restau sur son blog ? N'est-ce pas le but de ce dernier : parler de tout et de rien sans tabous ? Je ne vois pas pourquoi je ne parlerais que de choses qui m'ont plues.
Encore une fois, je ne dénonce pas le repas mais le service ... peut-on mettre ça sur le dos de la basse saison ou de la date (un lendemain de Noël) ? Je ne sais pas et je ne compte pas me poser deux fois la question. Ils n'auront plus de visite de ma part, c'est tout.
- Thierry > Telle mère .... :-)
- Baïlili > Ce n'est pas un "grand" restau donc je pense qu'il s'en fiche un peu et c'est bien dommage

11 janvier, 2007 15:45  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F