14 mars 2007

Les amis du mercredi - 3

Aujourd’hui, inauguration d’une nouvelle rubrique dans la série des amis du mercredi : les dessins mélos.
Ah le mélodramatique ! Tous ces héros dégoulinants de bons sentiments, pétris de bonnes intentions et qui n’ont jamais de chance…
Après ça on s’étonne que nous, les trentenaires, nous ayons la larme facile … mais farcissez-vous les 39 épisodes de Démétan, par exemple, et on en reparlera de votre cœur de pierre !
J’aimerais tout de même connaitre le nom du sadique qui a donné son accord pour la création de ce dessin animé.
Rien que de voir la tête de cette grenouille, de ces yeux tombants, on avait déjà envie de pleurer.



Et avez-vous bien écouté les paroles du générique :
"Gentil petit Démétan

Tu n'as pas de chance
Car la jolie Rénatane
Ta petite camarade
Souvent tu y penses
Est la fille de Kiata
Le méchant seigneur des lacs et des bois
Et ça déchire ton âme

Mais le méchant Kiata

Lui interdit de sortir pour te voir
Et tu l'attends plein d'espoir
Pendant qu'elle pleure dans le noir"
...
"Et ça déchire ton âme", "Et tu l'attends plein d'espoir pendant qu'elle pleure dans le noir"… non mais ce ne sont pas des paroles pour des gamins de 10 ans tout de même !
Dans le même genre y’avait aussi Rémy sans Famille.

Je me souviens surtout de l'épisode où il se réveille un matin sous la neige (il dormait dans la rue) avec l’homme qui l’avait pris sous aile, mort de froid à ses côtés… Vraiment, c’est d’un joyeux !
Certain ont tenté d’y ajouter une note d’humour mais rien que la tête de Vitalis vous déprime !

(A noter que la voix off est la même que pour les petits reportages qui finissaient les Mystérieuses Cités d’Or).


Bon, là-dessus je vais vérifier l’état de mes actions chez Kleenex…

10 Comments:

Anonymous raymonde said...

J'ai toujours écouté des dessins animés, même adulte et post-adulte hihi.
Démétan, oui j'avais remarqué l'amour pour Rénata dans le générique. Lui, je l'aimais pour l'action. Mais je l'ai connu adulte, entendons-nous. Même qu'ils l'ont enlevé des ondes parce que considé comme trop violent. Ah !
(euh, ya une longueur limite pour les com ?)

Et Rémi, connu adulte aussi mais je deviens de plus en plus sensible (prends des mouchoirs chère, c'est plus écologique :-). Je ne peux même plus l'écouter. Pourquoi se faire du mal ? Ce petit garçon sans famille, ça me fend le coeur :-(

Mais dans un autre genre, je me demandais si vous connaissiez "Prudence détective privée". C'est une vielle dame... je vous expliquerai si vous, lecteurs de ce blogue et auteure de ce blog ne connaissez pas. Pour moi c'est "the best" présentement.
A+

15 mars, 2007 02:20  
Anonymous raymonde said...

... après vérification, c'est "Les enquêtes de Prudence petitpas".

Et comment je fais pour m'enlever de la tête cette chanson : "je suis sans famille et je m'appelle Rémi"...

15 mars, 2007 02:31  
Anonymous Thierry said...

Il faut préciser que la série animée Rémi sans famille est une adaptation du non moins mélodramatique roman d'Hector Malot, Sans famille. Le milieu du XIXème siècle a été une période très prolifique en matière de mélos (Les Mystères de Paris d'Eugène Sue, Les deux Orphelines d'Ennery et Cormon...). Noir, c'est noir... Et même quand on y glisse une pointe de blanc, ça reste gris.
Je ne connais pas les séries animées dont tu parles dans ton billet mais, quand j'étais enfant, ce sont les aventures de Calimero que je trouvais très tristes malgré l'humour des situations. Qui ne s'est jamais trouvé en pareille posture à la suite d'un malentendu ? Et rien que de l'évoquer, je ressens encore l'écartèlement de mes sentiments d'alors, entre rigolade et amertume. C'est très désuet, non ? Si, quand même...
Allez, zou ! la prochaine fois nous parlerons peut-être de Chapi Chapo, La Linea, L'Autobus à impériale, ou des Muppets !... ;)
Prends soin de toi.

15 mars, 2007 06:51  
Anonymous Saturnas said...

Hz, voilà une grenouille dont je ne voulais plus entendre parler. Quand j'étais petit, je me levais le dimanche matin pour voir "Chocolat Chaud" sur RTL (RTL9 à présent) et ce dessin animé arrivait en premier et il me mettait le cafard (à mon âge, c'est dire). C'est peut-être la chanson qui me génait, va savoir. Pour Rémi, je me souviens très bien de la scène ou son tuteur/mentor se couche sur lui dans la neige, c'était très triste et elle a dù marquer beaucoup de jeunes. Ce dessin animé avait une âme, quelque chose de pas ordinaire mais je ne crois pas que je voudrai le revoir aujourd'hui. Comme dit Thierry, Calimero est de la même veine mais on retient surtout le "c'est vraiment trop injuste" qui faisait un peu rire, le côté tragique était un peu en retrait.
Sinon, jamais entendu parler de Prudence détective privée, un petit générique serait sans doute opportun pour nous rappeller ce dessin animé. Raymonde, on attend ça, hop !

15 mars, 2007 10:27  
Blogger Gabbel said...

Rooo, je détestais Calimero .. c'était vraiment trop pour mon petit coeur ...
Par contre, je ne connais pas Prudence mais il semble que le dessin animé passe encore au Québec :
http://www.telequebec.tv/emissions/enquetesdeprudencepetitpas/

15 mars, 2007 10:38  
Anonymous Thierry said...

La voix-off à laquelle tu fais référence est très facilement identifiable : c'est celle du comédien Jean Topart qui interpréta admirablement bien Émile Zola dans Zola ou la Conscience humaine de Stellio Lorenzi, feuilleton télévisé qui traitait du rôle du célèbre écrivain lors de l'affaire Dreyfus. Dommage que cette série n'ait jamais été rediffusée depuis. Mais là, je m'éloigne un peu du sujet ;-).

15 mars, 2007 13:42  
Anonymous raymonde said...

Oui, Prudence passe au québec, et même à tous les jours. Quand je peux, je l'écoute. J'ai vu sur Internet que ça passait aussi chez vous.
Alors...à vos écrans. Vous ne le regretterez pas.

15 mars, 2007 14:04  
Anonymous dieudeschats said...

Pitiiiiiiiiéééééééééé !!! Qu'a-t'on fait de mal pour mériter ça ?? ;-p

15 mars, 2007 19:37  
Anonymous Declik said...

Aaaaaaaaaaaahhhh qu'est-ce que j'ai pu pleurer sur demetan et rémi sans famille !

encore plus que sur mes déceptions amoureuses ! c'est dire ! :D

15 mars, 2007 20:01  
Blogger Beo said...

Rémi est un éternel criard dans le dessin animé: faut avoir vu le film avec Pierre Richard! Mémorable!

J'aimais bien Demetan!

Caliméro avait la limite en temps... en sa faveur! OUf!

15 mars, 2007 22:21  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F