10 février 2006

Défaut cireux

Bon, voilà, j’ai un défaut … je sais, je sais c’est dur d’apprendre ça comme ça …
J’adore tripoter les bougies … j’aime triturer les morceaux fondus, tremper mon index dans la cire chaude et en décoller la forme, arracher les bords encore mous, les malaxer, faire des formes … bref, irriter pas mal de gens lors de soirées illuminées….
Mais mon optimisme arrive à tout … même à transformer un défaut !
Alors si comme moi – non, non ne niez pas, je sais que je ne suis pas la seule à faire ce genre de chose – vous vous retrouvez avec des bouts de bougie informes à force d’en faire tout et n’importe quoi, ne jetez rien !
Faites-les fondre par couleur au bain-marie dans de vieilles boites de conserve.
Versez la cire, couleur après couleur, en attendant qu’elle durcisse un peu entre chaque coulage, dans le fond d’une bouteille de lait (avec une mèche).

ET HOP !

Une nouvelle bougie à triturer !!

Et pour des bougies arc-en-ciel, broyez des morceaux de craie pour colorer la paraffine.

7 Comments:

Anonymous Thierry said...

Je connais plein de gens qui ont ce cette manie. Mais, s'agissant à chaque fois de personnes dont j'apprécie beaucoup l'intelligence, j'hésite vraiment à appeler cela un "défaut".
Il se trouve que j'ai cessé de plonger mes doigts dans la cire chaude vers l'adolescence et, depuis, j'ai souvent l'impression que mon hémisphère cérébral droit refuse obstinément toute coopération. Ceci expliquerait-il peut-être cela, docteur ?
Faudrait-il que j'adopte un comportement régressif ou que multiplie les petits dîners aux chandelles pour me mettre sur la voie de la guérison ?
Tant de questions me taraudent...
En tous les cas, bravo pour cette idée de recyclage à laquelle je n'avais pas pensé (forcément !)...

10 février, 2006 13:28  
Blogger Bob Bricoleur said...

Ce petit vice me rappelle les longue soirée passées entre potes à l'atelier (tu dois connaître c'est à Ixelles)

Avec l'âge, évidemment on change d'endroit mais lorsque je suis retourné, un petit peu par nostalgie, et que j'ai constaté que les bougies avaient disparues de la déco, j'ai été profondément attristé...

:o(

Mais cela ne change pas grand chose, je ne résiste pas à une belle bougie allumée ! ! !

10 février, 2006 13:36  
Anonymous xtof said...

passion commune... j'adore plonger mes doigts dans la cire qui coule sur la table en fin de soirée... et la faire sécher sur mes doigts... puis sculpter... bravo pour le recyclage!!!

Thierry... il faut peut être consulter.... ;-)

10 février, 2006 23:02  
Blogger Gabbel said...

Bob > Pourquoi devrais-je connaître tous les lieux de dépravation que tu écumes avec L. ? Je suis une jeune fille de bonne famille … ;-)
Thierry > Cool, ça se soigne .. recommence à apprivoiser le monde cireux petit à petit par des dîners au chandelles …

11 février, 2006 00:46  
Anonymous Thierry said...

C'est bien ce que je me disais...
Il y a encore de l'espoir. Me voilà donc rassuré. Ouf !

11 février, 2006 17:41  
Blogger Bob Bricoleur said...

Que j'écumais avec L. !!!

Maintenant qu'on gagne notre vie, on se vide des cruches de Mojito sous l'oeil respectueux des petits étudiants fauchés de l'ULB qui sont à la Vedette (c'est la bière bon marché du bouge où l'on se déprave ! ! !)

En attendant, "l'atelier" reste le lieu où il faut passer au moins une fois dans sa vie, la carte des bières et assez impressionnante ...

11 février, 2006 21:28  
Blogger Gabbel said...

Bob > c'est pas gentil de rire des petites nenfants !
Et vu la carte, l'Atelier ne me verra pas de sitôt ...car oui, j'ose le dire haut et fort : JE SUIS BELGE ET JE N'AIME PAS LA BIERE !!!

Bob ? Bob ? Reviens Bob !

MDR

11 février, 2006 22:02  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F