11 juillet 2006

Petite halte

Arrivé à Montréal, mon amoureux doit prendre le train pour Toronto …

Il n'a pas vraiment le temps de se balader mais il fait tout de même une belle découverte …
La Basilique-Cathédrale Marie-Reine-du-Monde.


Le 9 juillet 1852, le plus désastreux incendie de l'histoire de Montréal rasa la cathédrale et l'évêché, dont la construction n'était pas encore achevée. 1200 autres bâtiments furent également détruits, jetant à la rue plus de 9000 personnes (soit près de 15% de la population de Montréal, à l'époque).
Mgr. Ignace Bourget, second évêque de Montréal (1840-1885), proposa de reconstruire la cathédrale et, à la faveur d'un séjour à Rome, il décida d’en faire une réplique réduite de la basilique Saint-Pierre-de-Rome. Ce choix scellerait l'attachement et la vénération qu’il portait au pape et au siège de Pierre.


Le site actuel fut acheté en 1854 et la pierre angulaire de la nouvelle cathédrale, construite selon les plans de Victor Bourgeault, fut posée le 28 août 1870.

La construction fut suspendue pendant plusieurs années en raison de conditions économiques difficiles et surtout devant la controverse soulevée par le fait que la construction de la nouvelle cathédrale se faisait au cœur du Montréal anglais protestant, le dôme fut complété en 1886.

Le 25 mars 1894, dimanche de Pâques, la cathédrale était consacrée et fut ouverte au culte.

En 1910, elle devint une basilique mineure.
Retour vers la gare … mais ce n’est pas vrai ! Ils sont partout ces bretons !


Un petit en-cas volé sur le trottoir et dégusté à l’abri sur le balcon d'en face...

Comparativement aux écureuils de New York, ceux de Montréal ne sont pas bien gros et un peu "pelés" …


PS : le "reportage" n'est pas vraiment ordonné mais 600 photos à classer ça fait beaucoup ...

4 Comments:

Anonymous Thierry said...

Sur les photos qui montrent des vues d'ensemble de l'intérieur de la basilique-cathédrale, les voûtes semblent être translucides. La lumière y est très belle, et je suppose que cela est dû à un éclairage particulier destiné à produire cet extraordinaire effet de légèreté. C'est vraiment très réussi.
C'est à un bien joli voyage photographique que vous nous conviez, toi et ton amoureux, depuis quelques jours.

12 juillet, 2006 06:21  
Anonymous Saturnas said...

J'allais le dire mais Thierry m'a précédé...
C'est une très jolie cathédrale/basilique et malgré son âge récent elle ne fait pas dans le style Kolosal des bâtiments modernes (voir basilique de Bruxelles ou églises de Saarlouis). Je la trouve très légère aussi, on se sent moins écrasé par l'architecture.

12 juillet, 2006 12:03  
Blogger Gabbel said...

Moi aussi, je la trouve très, belle …sereine … on a envie de s’y recueillir même si on n’est pas croyant.
J’ai également été impressionnée par la lumière. Au départ je pensais qu’elle venait d’en haut (du ciel, d’un jeu de vitraux) mais ce sont en fait des spots cachés et placés judicieusement qui font ce bel éclairage.

12 juillet, 2006 13:07  
Blogger Beo said...

Ben on les aime comme ça nos écureuils nous! ;-)

Magnifiques photos!

12 juillet, 2006 19:51  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F