10 juillet 2006

La Tour CN

Avec ses 553 mètres, la tour CN est devenue l'emblème de Toronto.

Elle a été construite en 1976 par le Canadian National (CN) qui désirait montrer la force de l'industrie canadienne en construisant le plus haut édifice du monde.

Originellement prévue comme une antenne pour la radio et la télévision, elle est aujourd'hui une des principales attractions touristiques de Toronto.

En 1995, la société immobilière du Canada a racheté la tour et l'a renommée Tour Nationale du Canada, une appellation moins courante que Tour CN.

D'après le livre Guiness des records, la Tour CN est à ce jour "la plus haute structure autoportante du monde".

Si les Tours Jumelles de Petronas à Kuala Lampur, et, plus récemment, la Tour Taipeï 101 de Taipeï sont les plus hauts immeubles du monde, la tour CN de Toronto reste le plus haut édifice, si on prend ce terme dans le sens de structure autoportante.

A l’entrée… le choix de souvenirs …

On peut y accéder seulement jusqu’à mi-hauteur sur une plate-forme comportant plusieurs niveaux entre 342 et 351 m d'altitude : un restaurant tournant (qui accomplit un tour complet en 72 minutes), une plate-forme d'observation, ainsi qu'un plancher transparent.

Ce dernier est paraît-il très impressionnant et vous attire irrésistiblement vers le vide.

Tout en bas, on aperçoit une jolie fontaine illustrant la remontée de la rivière par les saumons.

C’est mieux d’en-bas …

Revenons à la Tour, le Sky Pod (une petite plate-forme qui se trouve bien au-dessus de l'étage principal d'observation) est situé à 447 m, et est le plus haut poste d'observation ouvert au public au monde.
Le panorama est magnifique !


Une belle vue d'ensemble sur le quartier des affaires.

Personnellement, je trouve que l’architecture est vraiment très belle, les concepteurs rivalisent d’idées pour ne pas faire de "simples" gratte-ciel.

Derrière le Sheraton, le superbe Hôtel de Ville. Il est né d’un concours international (1957-1958) qui fut remporté par l’architecte finlandais Revell.

En haut à droite le bâtiment de la Banque Royale du Canada. Les vitres de ce dernier sont entièrement recouvertes à la feuille d’or … en effet, appliqué en une mince feuille sur les fenêtres, l’or augmente les propriétés thermiques d'un bâtiment. Il réduit le gain de chaleur en été et la perte de chaleur en hiver. Alors en plus si c’est pour une banque …

Plus loin et plus vert, les quartiers résidentiels.

Le Sky Dome, un stade ovale de plus de 3ha et qui fut le premier au monde à avoir un toit escamotable en 20 minutes (les panneaux coulissants pèsent à eux seuls 11 tonnes !).

Le port de plaisance du lac Ontario avec juste en face les appartements de luxe.

Quand on voit la piste d’atterrissage, il faut être bon pilote !!

Finalement, il fait bon vivre … même dans un gratte-ciel …

4 Comments:

Anonymous Thierry said...

W
h
o
o
o
a
a
a
a
w
w
w

!
!

10 juillet, 2006 21:39  
Anonymous Sylvain said...

wooooh! que c'est haut! ça me donne le vertige!!!!!je ne sais pas si j'aurai pu prendre ses photos en plongée!

11 juillet, 2006 02:10  
Anonymous Saturnas said...

Voilà la soeur jumelle de la tour qui domine les chutes du Niagara mais en plus grand (j'y ai mangé, c'est pour cela que je m'en souviens). En fait, la tour CN, j'y étais aussi et tout en haut c'est vrai que c'est impressionnant (même la nuit). Plusieurs copains ne voulaient pas marcher sur les dalles en verre, question de vertige. Pour le quartier libre, on a vu que la ville était vraiment une ville américaine, surtout le Mac Do qui faisait très cliché (une grosse noire aux fourneaux, des frites bizarres). Vivement la suite du reportage !

11 juillet, 2006 15:31  
Blogger Beo said...

Magiques ces photos, je vais me répéter mais j'ai vu la tour du CN en atterissant à Toronto... par contre ta visite guidée en photos me ravis! Merci!

12 juillet, 2006 19:36  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F