03 septembre 2006

Calvaire auditif

Vendredi soir, dans les foyers, les parents se sont réfugiés derrière leur pc, un bouquin, un mp3.
Vendredi soir, les enfants ont ri, crié, hurlé, hystériques, bondissant sur le canapé.
Vendredi soir, la 6ème saison de la Star Academy a commencé.
Ne crachons pas dans la soupe, il fut un temps où j’ai regardé.
Je ne me cacherai donc pas derrière des excuses bidons : effet de mode, zapping malencontreux … comme un grand pourcentage de personnes qui regardent (dont peut-être vous, si, si … allez, avouez !!).
Oui, j’admets ; lors de la première saison, j’ai espéré le baiser entre JP et Jenifer, attendu que Mario se coupe les cheveux et j’en passe…
La 2ème saison m’a tenue moins en haleine, j’ai vite abandonné ; la méchanceté et la vulgarité de certains personnages n’ont jamais été un programme très convaincant.
La 3ème saison est définitivement passée à la trappe et je n’ai été au courant des candidats de la 4ème et 5ème que par le biais des couverture des magasines télé.
Mais soyons clair si j’ai suivi un temps (et régulièrement au début) les résumés quotidiens, je n’ai jamais regardé le prime.
Passer plus de 2 heures avec Nikos, ses blagues à 2 balles, son incompétence et sa stupidité (c’est pas possible il a couché) et surtout entendre chanter faux pendant plus de 120 minutes, c’est au-dessus de mes forces.
Or donc, depuis vendredi c’est reparti.
Profitant de la pause pub du concurrent, j’ai zappé pour jeter un œil (ben oui on ne se refait pas tout de même) ça m’a permis de voir Lionel Richie bouffi par le botox (il avait une autre tête quand je l’ai croisé à l’aéroport de JFK à New York … oui, j’me la pète), de découvrir la nouvelle ligne de Nikos (il a probablement bouffé du sachet aux protéines tout l’été) ; les pommettes saillantes, les joues creuses, je ne suis pas certaine qu’il arrivera au bout des 4 mois.
Et enfin, enfin, découvrir les candidats (oui, j’ai vu tout ça en 3 pauses pubs, non mais !) .. 17 cœurs dégoulinants d’espoir et le gagnant … ben oui, faut pas se leurrer, TF1 le connaît déjà.
Je ne vais pas plaindre les 17 restant sur la touche, ni avoir une pensée amicale pour eux quand ils sortiront peu à peu du château et qu’on lira dans leur interview que "Oui, c’était dur les caméras", "psychologiquement on est bouffé", "on est manipulé par la chaîne" , etc. après tout quand tu as 17 ans et que tu sors de la 1ère édition, tu as encore l’excuse du débutant mais à la 5ème et 30 balais, c’est ce qu’on appelle se voiler la face.
Loin de moi l’envie de descendre en flèche le fait de découvrir de nouveaux talents car nous n’avons malheureusement plus de Michel Drucker et autres pour nous les présenter le samedi soir sur les Champs Elysées.
L’idée est donc sympa en soit … la présentation l’est moins. L’excès dans ce genre d’émission bouffe tout. Après tout, on peut très bien nous montrer de jeunes artistes sans les filmer 24/24, sans exacerber leur sentiment, sans les donner littéralement en pâture au public et aux journalistes, sans jouer avec eux et leur vie.
La Nouvelle Star étant, il me semble, plus respectueuse de ses candidats et de ses téléspectateurs.
Par contre quand on voit ce que TF1 nous propose chaque année, on se pose la question.
Cliché, cliché, cliché : un black, un beur, un homo (qui avec un peu de chance fera son coming out au château), la jolie mannequin greluche, la naïve, celle qui a déjà roulé sa bosse, le minet, le râleur, le clown, le méchant garçon, l’hyper sensible, …etc.
Et qui chante juste là dedans ?
Forts de leur premier succès avec une Jenifer, jeunette mignonne, qui disait oui amen et qui, ouf, chantait correctement, ils ont continué avec Nolwenn…là la machine a commencé à subir quelques ratés… la miss chantait juste mais sortait du cadre "jeune, jolie, soumise"… elle avait un cerveau.
Une belle rencontre avec Laurent Voulzy et un album plus tard, elle a élégamment sorti son épingle du jeu.



A la troisième édition la machine s’enraie ; qui osera dire qu’Elodie Frégé chante correctement ? Blonde, sourire niais .. une vraie tête de gagnante !
On change un peu à la 4ème fois ... marre des filles ... et voilà que débarque un jeune garçon pas trop moche et qui se bat contre la maladie .. le rêve académicien !
Passons sur le bel échec de la dernière en date. Si Magalie était vraiment née du vote du public pourquoi n’a-t-il pas suivi à la sortie de son single ?
Finalement ceux qui s’en sortent le mieux sont le plus souvent les outsiders du départ éliminés quasiment sur la ligne d’arrivée : Emma Daumas, Olivia Ruiz et … c’est tout … c’est pas beaucoup sur 16 X 5 candidats mais ils ont au moins eu la chance de ne pas avoir été trop formatés.
Je souhaite donc une future victoire à la plus jolie des casseroles et une belle élimination aux meilleurs !
Que le plus mauvais gagne ! (Ca laissera peut-être une chance aux autres) et un pensée émue pour les parents d’enfants entre 3 et 17 ans (les autres regardant en cachette).

10 Comments:

Anonymous Guess Who said...

Rires ... dis donc, tu as mangé quoi ce soir ?

03 septembre, 2006 22:20  
Anonymous mariebruxelles said...

Tu te souviens des deux petits vieux du Muppet Show ? Toujours en train de ricaner et de critiquer ce qui se passe en bas, sur la scène ?
Eh bien, tu les remplaces par mon Breton préféré et moi, et tu as une petite idée de ce qui se passe tous les soirs de praïïïïïïme. :-))

04 septembre, 2006 00:00  
Blogger Gabbel said...

Guess > huhuhu, une salade ! ;-)
Marie > Tu as droit à une médaille car suivre un prime est un exploit que mes oreilles ne peuvent pas supporter !
Par contre on joue aux petits vieux avec Maman lors de l'élection de Miss France ... même si nous ne vivons plus sous le même toit, on continue les critiques par sms ! LOL

04 septembre, 2006 00:29  
Anonymous mariebruxelles said...

Ah non, Miss France je pourrais pas ! :-))

Pour en revenir à la SA, nous ne manquons pas non plus les "debrifs" avec Raphie (en direct sur le câble). C'est souvent plus rock&roll que ce qu'on veut bien nous montrer dans les quotidiennes. ;-)

04 septembre, 2006 01:34  
Anonymous Saturnas said...

Bigre, quel joli résumé de la Star Ac. J'avoue ne jamais y avoir goûté et cela depuis que la télé-réalité existe. Avec le premier loft, au boulot ça ne causait que de ça et je pouvais déjà supporter de voir des inconnus sans intérêt qu'on poussait à forniquer. Depuis rien n'a changé sauf que c'est rentré dans les moeurs et donc on en parle plus.
La télé, je ne la regarde presque jamais, à part les Guignols et des reportages (90% du temps sur Arte). Je trouve que tout est présenté pour nous rendre idiots ou nous faire peur (le journal de 20h par ex), histoire aussi de "préparer" les gens (bientôt les élections). Apauvrissement de la qualité, temps de cerveau disponible ; franchement la télé devient un instrument d'abrutisation des gens alors la Star Ac...

04 septembre, 2006 11:49  
Blogger cellophane said...

star ac, quand je peux, j'hésite pas.
shooté au "champs elysées" de drucker pendant ma tendre enfance, m'en est resté une attirance sans faille pour les émissions de variétés plan plan.

or, outre le côté real tv (il est vrai de plus en plus anodin), SA reste bien le seul programme de variét digne de ce nom
le plus intéressant, c'est que ça peut toujours se gameller. quand on voit les moyens, le fric, le decorum mobilisés pour mettre en scène une quinzaine de ploucs sortis de nulle part (même si de moins en moins, d'accord), ça donne des frissons.
traquer la sortie de route, le décalage, le truc qui part en couille. certes, ça peut être aussi chiant que de suivre un grand prix de F1.
mais quand ça arrive, c'est jouissif
(désolé d'avoir été aussi long, j'ai un peu mal à la tête)

04 septembre, 2006 22:15  
Anonymous Baïlili said...

J'avoue avoir regardé un peu (quand on a une Puce, c'est inévitable) et je suis toujours déçue du choix final. Mais j'aime bien critiquer comme Marie.
C'est vrai qu'il y a bien d'autres choses plus sympa à voir...

05 septembre, 2006 01:17  
Anonymous speedy80 said...

Ben la nouvelle saison NCIS sur la chaîne concurrente fait que la sa, non. En fait même jamais, j'ai vraiment pas croché sur ces programmes. J'ai zyeuté l'année passée la nouvelle star, pour écouter la tortue dont on me disait tellement de bien. Mais autrement, très peu pour moi. En fait, je pourrais très bien me passer de tv :-)

05 septembre, 2006 08:12  
Anonymous Thierry said...

Je n'ai vraiment jamais regardé une seule émission de téléréalité. Au printemps dernier, j'avais d'ailleurs transmis à Xtof (http://justcomca.blogspirit.com/) un lien vers un reportage de l'émission Arrêt sur Image (France 5) prouvant la supercherie de ce genre de pseudo-concours où le finaliste était désigné avant même le vote ultime du public. Il faudrait que je remette la main sur ce lien, mais il me semble qu'il s'agissait de la Nouvelle Star... On parle de télé-réalité alors que la réalité même en est bannie. Tout n'est, en définitive, que pure manipulation. Par conséquent, il y a quelque chose d'équivoque et, finalement, de malsain dans l'attitude des médias qui s'autorisent la production et la diffusion de ce genre de programmes par leur comportement à l'égard des spectateurs. C'est une forme de dérive qui n'est pas sans évoquer cette sorte de culture minimale formant le limon des dictatures patientes et tapies dans l'ombre, l'écran de fumée qu'on pulvérise sur les abeilles pour les engourdir.
Pour ce qui concerne la réalité, je préfère un bon documentaire. Quant à la manipulation, je consens plus volontiers à celle que propose un film.
Ceci n'est, bien entendu, qu'un avis très personnel.

05 septembre, 2006 08:40  
Blogger Beo said...

Moi; j'ai fait la première année du Loft... c'est tout ce qui fait mes statistiques sur la télé réalité et je m'en porte très bien. :-D

06 septembre, 2006 11:44  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F