18 juillet 2006

Piscine

Je ris … oui je ris aux souvenirs de tous ces sceptiques et de leurs idées préconçues: "Quoi, la Bretagne ? Mais il pleut toujours là-bas … t’as pas assez de pluie en Belgique, warf, warf, warf ".
Le thermomètre s’affole, les hortensias souffrent (et le jardin en général) et la piscine est ouverte …

D'abord vérifier la profondeur ...

Ces moineaux furent une trentaine à venir se baigner quasiment toute la journée.

Ils se rafraîchissaient par groupe de trois, les autres attendant sagement leur tour, tout en profitant des éclaboussures ....

J'ai rempli le bol 4 fois ...
Demain direction la plage, ses barbotages et son pique-nique (mes mains sentent encore la menthe du jardin fraîchement coupée pour le taboulé).

10 Comments:

Anonymous Thierry said...

"Piscine" ou... "Le repas de Gabbel est avancé !" ;o)
Trève de plaisanterie, je comprends tout à fait que tu puisses consacrer un billet sur les ébats des moineaux dans une piscine improvisée, car ce minuscule spectacle me fait bien rire aussi.
Quant à la Bretagne pluvieuse, pléonasme bien connu au-delà de Nantes comme tu le soulignais, il faut bien reconnaître que les effets de la chaleur, qui s'est abattue sur l'ouest ces derniers jours, ont également porté un sérieux coup à la légendaire douceur angevine (autre tautologie de salon). Et ça, c'est déjà moins drôle pour tout le monde, moineaux et Gabbel compris !

19 juillet, 2006 06:50  
Anonymous Saturnas said...

Ha ben voilà des photos que j'aimerai bien prendre ! Dommage que je n'ai pas d'espace assez pratique pour ces petits piou-pious. C'est vrai que les oiseaux ont actuellement du mal à trouver de l'eau fraiche. D'ailleurs, Gabbel ne devait pas être loin, toujours prête à sauter sur ces petites proies volantes...

19 juillet, 2006 07:00  
Blogger Beo said...

T'as remarqué que c'était que des femelles? Hihihihi!

19 juillet, 2006 11:53  
Anonymous Guess Who said...

Fais quand même attention qu'ils attrapent pas froid à force de se baigner au grand air comme ça ...

19 juillet, 2006 13:54  
Blogger Gabbel said...

Thierry > Heureusement Gabbelette est également accablée par la chaleur et entretient cet état de fait en dormant dans le fauteuil installé dans une pièce sous les toits ! Au lieu de profiter de l’épaisseur des murs et donc de la fraîcheur des chambres … Allez comprendre …
Saturnas > Le bol n’est pas bien grand (c’est un dessous de cache-pot) et un balcon suffit ! Lance-toi, tu verras ils repèrent rapidement les bons coins !
Béo > Tu m’étoooones ! :-)
Guesse > Avec la température ambiante, l’eau ne restait pas froide très longtemps

19 juillet, 2006 14:27  
Anonymous Cyril said...

Oui, la logique thermique des chatchats m'étonnera toujours...

19 juillet, 2006 15:24  
Blogger Gabbel said...

Cyril > Bienvenue ! Le pire c'est qu'elle se traîne et semble en souffrir .. maso Gabbel ??

19 juillet, 2006 15:49  
Anonymous mariebruxelles said...

Très sympas, ces photos !
Si je comprends bien, c'est chez toi que sont partis tous les moineaux ? ;-) (on n'en voit presque plus par ici, malheureusement)

Gabbel n'est pas la seule à se coucher n'importe où en ce moment. Depuis 2 jours, Salomé dort sur le transfo (brûlant) de mon portable. Va comprendre pourquoi, Charles !

19 juillet, 2006 21:05  
Anonymous Din-Diu said...

j'ai le même genre de baignoire-abreuvoir auquel j'ai rajouté une poignée de gravier.
Mais hélas, malgré le fait que j'ai pas mal d'oiseaux qui y viennent j'ai pas la position d'observation et le zoom qui vont bien pour prendre de telles photos.

En plus de ça la présence de petits oiseaux comme les moineaux, mène les gros oiseaux comme les pics et autres, à moins se méfier et à venir aussi.

Et il faut toujours y maintenir de l'eau de jour comme de nuit, notamment pour les hérissons qui le soir tombé viennent en profiter.

20 juillet, 2006 13:47  
Blogger Gabbel said...

din-diu > Le bol est en effet proche de la porte-fenètre (2,5m) et je me cache souvent derrière une plante du salon .. il suffit de s'assoir et d'attendre un peu ... :-)
Comme le bol est vide chaque matin, je pense que les hérissons mais aussi les renards et les chats errants ont également repéré le coin fraîcheur.

20 juillet, 2006 13:56  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F