13 juillet 2006

Pordic

Nous sommes partis faire un tour à Binic, jolie station balnéaire dont je vous avais déjà parlé précédemment.
Un peu de lèche-vitrine et une crêpe salée plus tard, nous aspirons à un peu de tranquillité sur la plage mais les jeux de ballon et l’animateur hurlant dans son micro nous poussent à chercher le calme ailleurs.
Nous trouvons notre bonheur à

Nous n’avons pas poussé jusqu’à la pointe, nous nous sommes simplement installés sur la jolie plage du Petit Havre.
Elle est couverte de minuscules galets…

Et il y a de jolies couleurs !

Les chercheurs de trésor partent en chasse.

Au loin Binic ...

Et Saint-Quay Portrieux.

Le temps se cherche mais finalement le soleil pointe le bout de ses rayons ...

Et toujours ce bleu intense ...

Sur la plage, vient se jeter un petit ruisseau …

Bien pratique pour se rincer les pieds à l’eau claire.

Nous repartons, le soleil brille toujours … il fait un peu trop chaud pour certains …

(Non Saturnas, ceci n’est pas une nature morte)

7 Comments:

Anonymous Thierry said...

On s'y croirait presque sur ce bout de plage ! Les couleurs sont splendides et les galets étonnants !

13 juillet, 2006 21:26  
Blogger Bob Bricoleur said...

Si je trouve une plage avec des galets comme sur celle-ci, dans le coin où l'on va, ma fille va nous remplir la voiture à ras bord ...

;O)

Avec des photos pareilles, on est en vacances avant même d'être partis ...

MERCI

13 juillet, 2006 23:06  
Blogger Gabbel said...

> Bobby de toutes façons il est interdit de ramasser les galets d'après une loi de 1939 !!
> Thierry, j'ai beaucoup aimé les galets ...écrire dessus était très amusant ;-)

14 juillet, 2006 00:16  
Anonymous Saturnas said...

Argh, zut, j'allais justement parler de nature morte ! Sgronf. Ca à l'air tranquille ce coin, du coup je croyais que les beatnik tiraient leur nom de là (hem, ok, c'est pas drôle et en plus ça commence pas pareil, c'est nul !). En tout cas, tu donnes de bonnes idées de vacances (ma copine à envie d'y aller maintenant).
Curieuse ta loi de 1939, les français avaient peut-être peur que les anglais leur piquent la côte bretonne... Bon, je crois que je vais arrêter de dire n'importe quoi...

14 juillet, 2006 08:54  
Blogger Bob Bricoleur said...

étonné par cette mystérieuse loi probablement instaurée par un comité de soutient genre "les amis des galets de la plage de Binic", je me suis rendu sur le site de légifrance
Après une petite recherche sur l'année 1939 dans tout ce qui est lois, décrêts et autres arrêtés, tu seras heureuse d'apprendre que je n'ai rien trouvé !!!

De toute façon, ce n'est pas pour quelques malheureux galets !

Il me semble que personne n'a procédé à l'invetaire des galets des côtes bretonnes et je dirai à celui qui ose me faire une remarque qu'il n'a qu'à aller le replacer exactement où il était ...

;O)

Nierf Nierf Nierf

14 juillet, 2006 13:48  
Anonymous mariebruxelles said...

J'ai mis un disque d'ambiance "bruit de la mer et cris de goëlands variés" et il ne manque plus que l'odeur de l'iode pour que je m'imagine sur ta plage.
Très belles photos, comme d'hab ! :-)

14 juillet, 2006 18:09  
Blogger Gabbel said...

Marie > Plonge ton nez dans un paquet de sel (breton) et tu auras l'odeur ! ;-p

14 juillet, 2006 18:33  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F