19 avril 2007

Dans ma rue...

Ma rue est neuve ... neuve au point de ne pas figurer sur Mappy ou Google Earth.
Ce qui me valut un petit pincement au coeur lors de notre installation car la jeunesse de l'environnement me faisait craindre un désert au niveau faune et flore...
Un petit tour du quartier m'a rassurée !!

Et au bout de ma rue, des pommiers à perte de vue...

Il n'empêche que je fleuris petit à petit la terrasse car qui dit fleurs dit insectes et qui dit insectes dit oiseaux et je compte bien les attirer dans mon jardin ... qui a dit que c'était pour le Gabbel !! (A propos d'oiseaux, l'inconnu a été identifé mais pas encore photographié ... c'est qu'il est vif le bougre !).
J'ai donc inauguré, hier, le superbe pot bleu offert par Maman (j'en rêvais depuis si longtemps) et j'y ai installé l'hortensia, cadeau de mes deux tatas adorées :)

Comme il se sentait un peu seul, j'ai peint deux autres pots pour l'accompagner...

Et demain, si vous n'êtes pas sages, une idée fort sympa à grignoter pour l'apéro... ben oui, faut que j'entretienne ma réputation...

11 Comments:

Blogger Dodinette said...

haaa, qu'est-ce que je donnerais pour avoir une glycine, espèce inconnue sous nos latitudes...
bon, au moins, on a des lilas, c'est déjà ça. (pour moi l'odeur du lilas, c'est l'odeur des ruelles de Montréal au printemps)

mais une glycine... l'odeur des vacances de mon enfance, des longues après-midis sur la véranda, du contact chaud des pieds nus sur le bois, des échardes dans les pieds...

20 avril, 2007 04:28  
Anonymous raymonde said...

moi, quand j'ai vu que t'avais des glycines... je rêve de sentir. Tu peux m'envoyer de l'odeur par mail ???

Comme dit dodinette, incultivable ici.

Alors demain madame se transforme en madame papille ???

20 avril, 2007 05:33  
Anonymous Thierry said...

On parle souvent de la douceur angevine, si chère à Joachim du Bellay, comme d'une spécialité locale. A y vivre au quotidien, on ne s'en rend pas forcément compte. Et pourtant, en admirant tes photos, on constate qu'elle s'offre volontiers en spectacle. En effet, les glycines sont en fleurs, tout comme les lilas (ah, ce parfum !), et les premières pivoines sont déjà fânées...
Certes, c'est un début de printemps exceptionnel, mais soyons vigilants : il est déjà bien sec.
J'aime beaucoup ce coin de terrasse qui commence à fleurir et cette touche personnelle que tu ne manques pas de lui apporter. Petit à petit l'oiseau fait son nid !
A propos d'oiseau, comment est celui, si vif, que tu cherches à identifier ? Un chardonneret ? Un verdier ? Peut-être pourrait-on t'aider...

20 avril, 2007 06:23  
Anonymous Saturnas said...

Ben ça va, c'est coloré chez toi ! Au moins tu restes à la campagne, en ville Gabbel aurait été malheureuse. Et ton potager, tu vas nous planter de bons légumes ?

20 avril, 2007 08:03  
Anonymous Noisette said...

Vous avez déménagé ??... suis plus au courant de rien moi !...

20 avril, 2007 10:06  
Blogger Gabbel said...

- Dodinette > Vous avez des lilas mais impossible de faire pousser de la glycine ?? Il est vraiment bizarre votre pays !! :)
Moi aussi cette odeur me rappelle d’heureux souvenirs ; les plus belles vacances de mon enfance…
Mais attention la glycine ne pousse pas chez moi … malheureusement.
- Raymonde > Heuu oui mais moi c’est Mademoiselle Papille :-p
- Thierry > J’arrose, en effet tout les soirs … et le sol si lourd au départ est totalement sec à présent, fin prêt à recevoir le semis du gazon.
L’oiseau a été identifié mais je ne le nomme pas encore car j’aimerais en parler quand j’aurai des photos :) … et ce n’est pas un chardonneret, ni un verdier ; deux espèces qui étaient présentes dans le jardin breton.
- Saturnas > Le potager devant les pommiers ?? Il n’est pas à moi, c’est une photo prise au bout de ma rue … j’aime la nature et les plantes mais j’avoue que je n’ai pas la patience pour un potager.
- Noisette > Coucou Noisette !! Heureuse de te lire ! Oui, oui, nous avons déménagé depuis 15 jours à présent :-)

20 avril, 2007 10:34  
Anonymous mariebruxelles said...

Haaaan, c'est toi la nouvelle habitante de Wisteria Lane ? Remets mes amitiés à Bree, si tu veux bien. ;-))

20 avril, 2007 10:43  
Anonymous Par le biais de l'amoureux de Gabbel... said...

Petit message de la part de Gabbel, par le biais de son amoureux.
Connexion Internet en rade (et ça risque de durer encore quelques jours). STOP. Retour sur les vagues dodues du réseau des réseaux sous peu. STOP. Tout va bien sinon. STOP. Pour les plus délurés, batailles de polochons au bureau. STOP. Pour ceux qui travaillent de chez eux, batailles de polochons à tous les étages. STOP.

Gabbel vous dit à tous : à très vite.

23 avril, 2007 17:40  
Anonymous raymonde said...

Mais ce qu'il est chou cet amoureux ! Je le veux :-)

- Moé si, moé si !

Alors, vous avez bouffé l'apetizer sans nous ???

23 avril, 2007 19:36  
Anonymous Thierry said...

Nous voilà rassurés : ce n'est qu'une interruption technique momentanée.
Certes, c'est particulièrement gênant pour qui travaille chez soi, mais ça n'a heureusement rien à voir avec ta santé.
Merci à ton amoureux pour ce savoureux petit interlude bloguesque, en souhaitant naturellement retrouver tes billets très bientôt !

24 avril, 2007 06:07  
Anonymous Myriam said...

Ouf, je pensais que tu avais eu un gros coup de fatigue avec le déménagement, je suis rassurée....

Vivement que la connexion reprenne!

24 avril, 2007 11:58  

Enregistrer un commentaire

<< Home

F